Fantasy draft

Magistral forum pour la Fantasy League de Basket (et plus si affinités)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Belleville Springrolls

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
CatJ

avatar

Age : 35
Localisation : la FRuitière

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 12 Fév - 10:56

Tu as évité la branlée, félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 13 Fév - 14:59

Week 16 : Cheeses Love You

Il arrive parfois que l'on s'incline face à un adversaire qui nous est en tout point supérieur, à tel point qu'on ne peut qu'être beau joueur, leur rendre hommage et retourner bosser ses fondamentaux dans le gymnase. Cette semaine ne fait ABSOLUMENT PAS partie de ce type de situations. Après s'est fait Crabbifier la tronche toute la semaine, c'est Joe MF'ing Ingles qui arrache le dernier soir tous les pourcentages, qu'on perd de 4% cumulés. Il aura fallu une performance héroïque de JaMychal pour ne pas qu'on perde en plus les OREB.
4-6, on reste premier à la faveur de l'autodestruction de nos deux plus proches poursuivants, qu'ils en soient ici remerciés.

Scouting report
Comme si tout ça ne suffisait pas, on joue maintenant les Ducks et leur cohorte de mecs-dont-on-connaît-le-nom-mais-dans-notre-souvenir-c'était-pas-ce-prénom-là ("Emeka" Okafor, sérieusement?). Elfrid "not quite Gary" Payton a donné le la hier en signant son meilleur match de carrière lors d'une défaite de 45 points. Bref, on vise le 1-10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr.suaudeau

avatar

Localisation : Grand Trou

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 6 Mar - 2:03

Week 18 & 19 : Anatheme Ducks (oui parce que y'a eu du relachement dans le suivi des n° de semaine, v'voyez?)

Les plus élaborées des figures rhétoriques du GM MJ pour expliquer aux ouailles que « attention, c’est pas gagné d’avance face à ces trous du cul de derniers de la ligue » n’auront pas suffi à éviter une narcolepsie généralisée la première semaine. Les Ducks nous bottent le cul à l’entrée du week-end ASG où, à 10 joueurs près, l’intégralité du roster est invité.

Ça s’active en back office et les rumeurs de drop se répandent autour du Staples Center. Tout le monde semble menacé (sauf Ersan qui est beau, grand, fort et qui sent bon le sable chaud d'Izmir). L’équipe se ressoude, LeBron prend ses enfants par la main et le Krisproll revient en deuxième semaine niquer des mères pour finir sur un 9-2 izi.


Scouting Report
Les plus fervents lobbyistes en interne en faveur d’OG se rendent à l’évidence : on ne gagnera pas de titre avec un Raptor dans le roster. Enfin un d’accord mais deux faut pas déconner. L’heure du retour du vrai ROY, décuple DPOY 2019-2028, Christ rédempteur à la cheville gondolée et chef distributeur de mandales est arrivée : welcome back Jonathan Isaac.


Week 20 : Castors On Fire

Doc Rivers oublie l’add Boban au frigo ; le retour de Jonathan fait languir la terre entière ; Victor et Kris enchainent les 1/9 à 3pts… Surtout, Ersan s’offre une pause dans sa saison de beau-gosse. Coupé par les Hawks, il attend que les Sixers dégagent Saric pour les rejoindre. Ça nous aurait bien arrangés mais c’est finalement Trevor Booker qui fait de la place à l’élégantissime Tataro-Turc. Ces dix jours de flottement auront permis d’apprécier l’incroyable sérénité de notre duo du FO. A aucun moment en effet John Paxman et Gar Forson n’ont envisagé de couper cet atout-maître du roster. Celui qui nous amènera tant et tant de succès, probablement jusqu’au titre. Mais pas cette semaine, perdue 5-6 contre la bande à Giannis malgré une perf roto encore impressionnante puisque selon Yahoo, contre les Ducks ça aurait fait 17-0.


Scouting Report
Un étalon comme Ersan impose un certain standing dans ce putain d’effectif. Jonathan est donc assigné en G-League pour reprendre ses marques chez Baka, pendant qu’Alan Williams vient refaire le coup de la montée en A à coups de 15/15. « Alan who ? » s’écrieront les nazes. Ils verront. Et ils pleureront.


Next
Le Krisproll accueille 18 nouveaux supporters cette semaine et on se demande bien pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 13 Mar - 14:34

Week 21 : Santrodpognonmaisavecquandmêmeunpeudemoule Spurs

Le printemps approche et avec lui son cortège de drop prématurés, de priorité waiver grillée sur le premier Brandon Jennings venu, bref, on y est enfin : it's Babbitt-time baby! Dans ces moments difficiles pour tout le monde, le Krisproll reste fidèle à ses fondamentaux : récupérer des blessés incurables (on t'aime, Solomon), perdre atrocement les pourcentages et les TO (si près du record à l'envers... Il faut aider Victor, les gars, il ne peut pas tout faire tout seul) et laisser parler notre fabuleuse puissance de feu sur les stats quantitatives. 6-5 face Damian Lillard et consorts. On renoue avec la victoire au meilleur moment.

L'équipe est officiellement en playoffs, et on attend sereinement de connaître le nom de notre adversaire au premier tour. Tout serait parfait dans le meilleur des mondes si on ne jouait pas notre bête noire cette semaine, je parle bien évidemment des infâmes Milwaukee Snork-D. Effet collatéral probable de leur descente, ils n'ont plus aucun joueur NBA dans leur roster depuis que leur GM s'est intelligemment délesté de Myles Turner et Bobby Portis pour donner du temps de jeu à Ante Zizic et Eric Moreland. Peut-être cela nous permettra-t-il de les accrocher cette fois-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 19 Mar - 20:56

Week 22 : Milwaukee Snorky

La semaine en image

Personne ne croyait en nous, pas même nous. Ça nous a mis des chips sur les épaules comme ils disent aux Etats-Unis, et moyennant un prompt renfort, nous nous vîmes leader (au rabais) en arrivant en fin de cette première saison régulière au sein de l'auto-proclamée élite. L'histoire est en marche.

La semaine : Le Krisproll rendait visite cette semaine à l'équipe de lépreux atteints de sclérose en plaque pulmonaire en phase terminale également connue sous le nom de Milwaukee Snorky, et le moins que nous pouvions faire était de les aider à nous quitter le sourire aux lèvres. Mission accomplie, le Snorky réalise un rêve d'enfant en battant pour la deuxième fois le leader et descend en G-League des étoiles plein les yeux.
Confirmation : On est vraiment à chier sur les stats qualitatives.
Les gars : Le MVP de la semaine est bien évidemment Buddy Hield (#12), ce qui marque sans aucune contestation possible le début du Babbitt time.
La FA : Solomon étant malheureusement décédé des suites de son match à 0 pts 1 ast 0 reb, c'est Wade Bismarck qui aura la lourde tâche de nous rendre crédibles aux OREB et BLK.

Coming soon
LeBron vs Kyrie au 1er tour de PO puisqu'on retrouve les Ouiches que nous rétamâmes il y a de cela de nombreuses lunes. Ils n'ont personne dans leur roster mais on a prouvé qu'on était capable de perdre contre des équipes de Pro-B donc la méfiance est de mise. On évite en tout cas les épouvantails Cheeses qui se sont désintégrés, Lakes qui préfèrent se faire sortir par leurs frères ennemis des Lakeurs et nos camarades de montée du Curtain à qui on souhaite le meilleur. Vamos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Bourré

avatar

Localisation : Atoll de Pom-Pom Galli

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mer 21 Mar - 19:30

Kyrie Out, Lance qui revient pas, Jrue Malade.
Félicitations tu es au 2e tour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Jeu 22 Mar - 19:04

Je t'accorde que l'affiche LeBron vs Torrey a un peu moins de cachet que la précédente.

Profitons de ces atermoiements pour faire un rapide récap :

1. LeBron James, MVP
Il y avait tellement de possibilités pour que tout parte en couille dès le premier pick (Kawhi, Rudy, DeMarcus...) qu'on peut rétrospectivement affirmer qu'il s'agit du tournant de la saison. #4 sur la saison, il serait incontestablement #1 si les marchers non sifflés étaient une catégorie.

2. Draymond Green, DPOTY par défaut, #48
En bon intermittent du spectacle, il fout plus rien depuis qu'il a fait ses 507 heures. Pas sûr qu'on aurait été plus heureux avec Kemba mais dans le doute, va chier, Raymond.

3. Julius Randle, ROTY, #77 sur l'année et top 30 sur le dernier mois
Julien a rongé son frein pendant les 3/4 de la saison mais le départ de Larry (et la perspective de signer un contrat minimum à la fin de la saison) lui ont permis d'activer le mode ultra instinct.

4. Victor Oladipo, MIP, #17
On a l'habitude de toucher le gros lot sur le pick 4, cette année ne fera pas exception. Ce mec est la virilité incarnée.

5. JaMychal Green, ++, #173 sur l'année, #74 sur le mois
Transparent, puis blessé, puis transparent, puis blessé, et maintenant possédé par l'esprit de Charles Barkley version 1992.

6. Buddy Hield, +, #55 c'est vraiment n'importe quoi ce ranking Yahoo
Transparent, puis nul, puis transparent et nul, puis en feu à 3pts. On avait l'habitude de choper RoCo à ce stade et on n'est pas dépaysé.

7. Will Barton, ++++, #51
Will Bob a beau être #51 sur l'année, il reste #1 dans notre cœur. Et dire que je l'ai échangé contre Jahlil Okafor en realGM.

8. Kris Dunn, +, #153
Saison intéressante mais son amputation de la jambe fait de lui un bon candidat pour jarter et laisser sa place à Luke.

9. Lance Stephenson, ++, #233 je vois pas comment il peut être 200 places EN-DESSOUS de Buddy
Chouchou. A jarté assez vite, a fait le bonheur d'un autre, avant de revenir au bercail pour tout défoncer. Kind of.

10. Jonathan Isaac, -
Chouchou. A jarté assez vite, est revenu, a rejarté et fait maintenant le bonheur d'un autre. Remplacé par le Jonathan Isaac du Bosphore, je parle évidemment de Jonersan Isaacsova, #136 sur l'année.

11. Zach LaVine, -, #258 sur le mois
Attendu comme le messie pendant de longs mois, il fait sa star dans une équipe pourrie et enchaîne les 2/13 au shoot. Dit comme ça on dirait un scouting report sur Isaiah Thomas, c'est rigolo.

12. Ivaca Zubac, ----
Qui ça? Remplacé par Jabari Parker, qui marque un peu de points semble-t-il. #107 sur le mois.

13. Dejounte Murray, ++--
14. Emmanuel Mudiay, +---
Quelle vista. Les meneurs titulaires des Knicks et des Spurs en 13 et 14, c'est pas le Snorky qui en dirait autant! Dropés au bout d'un mois. Remplacés par Fred VV (#125 sur l'année, 6MOTY) et Alan Williams (DNPMOTY).

15. Jordan Bell, +---+
La vista, certes, mais pas la patience. Remplacé par Dwyane Wade pour la déconne puis surtout par Bismarck pour muscler notre jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baka

avatar


MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Ven 23 Mar - 14:37

Michel Jourdain a écrit:

7. Will Barton, ++++, #51
Will Bob a beau être #51 sur l'année, il reste #1 dans notre cœur. Et dire que je l'ai échangé contre Jahlil Okafor en realGM.

Je crois bien qu'il y avait Deyonta Davis en + de Will. T'as fait quoi du TDD1 que je t'avais filé en échange, pour mesurer l'ampleur des dégâts ?!

Pour le ranking Yahoo!, je suis pas sûr que ce soit celui de notre configuration à 11 cats qui s'affiche non ? Sinon certains trucs paraissent bizarres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lion

avatar

Age : 32

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Dim 25 Mar - 14:49

Ça sentirait pas l'upset ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Dim 25 Mar - 17:48

Quelle semaine. Jrue et Lance sont revenus, j'ai récupéré Kyrie comme un con en faisant un claim 3 jours à l'avance qui, croyais-je, ne passerait jamais, Zach et Kris sont en thalasso et Raymond est parti aux Maldives avec ses chèques congés spectacles. C'est la lose force 9.2 sur l'échelle d'Anatheme-Snorky et le Krisproll est en passe de se faire sortir.
Tyler Ulis a tenté de nous secourir hier soir, étonnamment sans succès. Il revient donc à nos dernières recrues Shabazz Muhammadkounmpo et Dante Cunningham de sauver notre saison.

-1.5% aux LF
-2 3PTM
+1% 3PT%
Égalité aux AST
-2 STL
+1 BLK

Il faut qu'on gagne / garde 2 catégories dans tout ce bordel.
Les lineups :

Fred, Buddy, Victor, Lance, LeBron, Jabari, Dante, Draymond, Shabazz AKA Team LeBron au All-Star game
VS
Frank Mason, Austin Rivers, je croyais que c'était David Lee mais en fait c'est Damion Lee, André Iguodala, PJ Tucker, Pascal Siakam, Alcide Aminu, Kate Middleton, Larry, Ed Davis, Patty Mills, Brandon Jennings AKA l'effectif du Joventut Badalona dans 2 ans

Baka a écrit:
Je crois bien qu'il y avait Deyonta Davis en + de Will. T'as fait quoi du TDD1 que je t'avais filé en échange, pour mesurer l'ampleur des dégâts ?!
Je l'ai fait fructifier au-delà de toutes espérance en l'échangeant contre Thon Maker, alors qu'il a été utilisé pour choper ce tocard de John Collins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 26 Mar - 17:46



Victoire facile 8-3 comme prévu, on n'a pas du tout stressé. +1 AST, +0.2 3PT%, +3 BLKs, bref, on était large et on en a profité pour faire passer un message à tous nos futurs adversaires : on a le cul bordé de nouilles il faudra compter avec le Krisproll cette année.

Les gars
Merci pour tout Shabazz, ce fut un plaisir mais on a un titre à gagner, donc tu jartes et tu prends Dante avec toi. A la place, on récupère notre PG du futur (et du passé, on l'avait drafté l'année dernière, ça prouve à quel point on l'aime) Jerian Grant. Et parce qu'on vise le titre cette année mais aussi les 10 prochaines, on investit dans la future génération avec le Porzingis bis, le Porzinbis si vous voulez, je parle bien évidemment de The Unikornet himself! Qui d'autre pourrait contrer Giannis, et puis franchement, un Luke pour nous porter à la victoire alors qu'on entre dans le Babbitt-time? C'est presque trop beau pour être vrai. Si avec ça on n'écrase pas les... tiens, qui d'ailleurs?

L'adversaire
On retrouve sur notre route les horribles Castors auto-proclamés On Fire. Ils mettent en doute ouvertement nos qualités de leader, viennent nous battre en saison régulière, et maintenant se permettent de nous narguer sur notre fil alors qu'ils ont eu toutes les peines du monde à se débarrasser des Phoenix Moons? Autant dire qu'on se réjouit d'avance de la taule qu'on va leur mettre.

La clé du match
Availability is the best ability. Draymond et Alan ont 8 matchs cumulés avec un over/under sur les matchs joués à 1.5 actuellement à Las Vegas. On va espérer qu'ils en jouent 5.

Giannis vs LeBron, c'est parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Sam 31 Mar - 18:41



Que s'est-il passé? Les sondages nous donnaient tous gagnants, on avait viré ce boulet de Dwyane et ajouté Jerian à l'équipe de campagne pour se mettre dans la poche les associations d'handicapés mais rien n'y fait, on est derrière, et le deuxième tour tant attendu face aux MarineLePen Timberlakes semble s'éloigner inexorablement. Si on ajoute à ça que le GM a grillé 4 de ses 5 adds hebdomadaires dès mardi matin histoire d'être certain de n'avoir aucune marge de manœuvre le dernier soir, il ne nous reste plus qu'à attendre et prier pour que LeBron nous sorte d'affaire. Une fois de plus. Une fois de trop?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicordio

avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Dim 1 Avr - 23:55

Sympa cette fin de matchup...

Vous comptiez dormir cette nuit ?

_________________
2012-13 : D-League : 134-83-3 (SR:2 PO:6) --> Montée !
2013-14 : A-League : 119-106-6 (SR:8 PO:8 )
2014-15 : A-League : 124-105-2 (SR:7 PO:5)
2015-16 : A-League : 117-101-2 (SR:6 PO:4)
2016-17 : A-League : 137-80-3 (SR:1 PO:5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
mr.suaudeau

avatar

Localisation : Grand Trou

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 2 Avr - 2:03

On fait couette commune.
Et j'ai plus de slip.
Ce n'est pas ce que tu crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr.suaudeau

avatar

Localisation : Grand Trou

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 3 Avr - 11:27

Week 24 – Semifinal


C’était un dimanche au climat incertain, tendu, anxiogène. Un matchup à l’heure de la décision, dans une atmosphère irrespirable. 5-6 à 20h00 face aux Castors On Fire : la France a peur. -2 aux STL. 12 joueurs partout (dont 12 pivots en face).


Les gars

Le dimanche, c’est le jour du seigneur de Victor, aka Paul George 2.0, aka Lord of the Steals, aka The Black Babitt.

En parlant de bite, Draymond passe alors en GTD pour cause de left ball strain. La suite logique de sa pelvic contusion. Madame doit prendre cher, à moins que Dray ne teste sa robustesse à l’arrière de Javale ?

Le IND@LAC de 20h met aux prises deux de nos all-around players et confirme que Victor (5 steals) comprend mieux les consignes que Danilo. Aucun steal pour l’homme de verre mais 3 blocks (WTF, on est à – 20 sur la catégorie) et un splendide 1/9 au shoot qui revisite la notion de all-around.
 
Les tornades Clint, Nerlens, Giannis et Mike Muscala s’abattent sur le Krisproll et contre toute attente, nos 14 DREB d’avance fondent comme les muscles de Stephen Hawking. Les gars font plus que le taf pour limiter les dégâts avant l’entrée en piste de nos beaux-gosses de la côté Ouest. Il est 4h30 du matin, heure de Castelnau-le-Lez : Buddy, Julius et un Draymond finalement à l’aise dans son slip terminent le travail : +8 steals, +21 DReb et on reprend même le %FT. Le record de TO nous échappe une nouvelle fois de peu mais qu’importe : 7-4 ma gueule !

Tel l’En-Avant Guingamp de Stéphane Guivarc’h, le Krisproll enchaine les strikes sans interruption, se hissant en deux ans et demi de la NCAA au sommet de l’élite. Un seul adversaire se dresse encore devant le trophée. Voici l’heure de la finale.





L’adversaire

A force de faire les poubelles, Nicordio a fini par déplumer certains GM à qui on ne confiera certainement pas nos actions Eurotunnel. Aussitôt droppés, aussitôt récupérés, Markelle, De’Aaron et Willy rendraient presque redoutable le roster des Timberlakes. Pour la première fois de la saison, le Krisproll part méfiant. Même si cette semaine, on leur aurait mis un 10-1 dans les dents.


Scouting report

Le frère Holiday, inutile dimanche, laisse sa place à Dante Exum, assigné au marquage individuel sur Wayne Selden Jr. On espère offrir au meneur du Jazz le pic de sa carrière jusqu’ici malchanceuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicordio

avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 9 Avr - 8:23

Injouables.
Bravo

_________________
2012-13 : D-League : 134-83-3 (SR:2 PO:6) --> Montée !
2013-14 : A-League : 119-106-6 (SR:8 PO:8 )
2014-15 : A-League : 124-105-2 (SR:7 PO:5)
2015-16 : A-League : 117-101-2 (SR:6 PO:4)
2016-17 : A-League : 137-80-3 (SR:1 PO:5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Lun 9 Avr - 18:22


- Attends, il a pris qui, là? Je le trouve pas, ce Damian Dotson.
- Fais un effort, ça fait dix fois que je te dis que ça s'écrit D-A-M-Y-E-A-N.


Quelle finale. La foireusité des paris atteint magnitude 9 sur l'échelle de Richter-Snorky, et dans cet exercice le Krisproll ne s'en sort pas si mal.
Justin -> Dante Exum : il va bien finir par se péter mais pour le moment on croit énormément en lui. #125 sur les deux dernières semaines.
JaMychal -> Sean Kilpatrick : le GM ne fait pas dans la dentelle et JaMych dégage au premier signe de faiblesse. Une plaque commémorative en son honneur sera installée devant le square Jean Piat si on finit victorieux. Notre secteur intérieur ainsi que notre réservoir de prénoms à double majuscule est décimé, mais en contrepartie on récupère le "MarShon Brooks de l'est" selon Rotoworld. #103 sur 2 semaines.
Danilo -> JJ Barea -> MarShon Brooks : Encore un intérieur de moins mais une majuscule en plus. Et du coup on récupère le MarShon Brooks de l'ouest si j'ai bien tout suivi. #14 sur 2 semaines, what the fucking fuck.
Alan -> Johnathan Motley : la motley crew est parachevée par Johnny Momot qui réussira la où Alan a échoué. #207 sur 2 semaines.

Nos 5 adds étant pliés dès le vendredi, on est pieds et poings liés avec ce roster jusqu'à la fin du matchup, les Lakes vont être tranquilles pour jouer avec le waiver wire! Pouvoir réfléchir mûrement leurs recrutements!! Maximiser le nombre de matchs joués!!! NOUS LA FAIRE A L'ENVEmais en fait non, ils prennent immédiatement Solomon Hill (!!), Damiayaen Dotson et Luke Fucking Kornet.

Plus que 3 jours à tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicordio

avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 10 Avr - 12:55

Ouais moi aussi j'aurais aimé streamer, mais kuzma, selden et bullock qui se pètent, c'était pas exactement prévu

_________________
2012-13 : D-League : 134-83-3 (SR:2 PO:6) --> Montée !
2013-14 : A-League : 119-106-6 (SR:8 PO:8 )
2014-15 : A-League : 124-105-2 (SR:7 PO:5)
2015-16 : A-League : 117-101-2 (SR:6 PO:4)
2016-17 : A-League : 137-80-3 (SR:1 PO:5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 10 Avr - 13:10

Rien ne justifie de prendre Solomon Hill. Rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Jourdain

avatar

Localisation : Belleville

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Ven 13 Avr - 0:40

\o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr.suaudeau

avatar

Localisation : Grand Trou

MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   Mar 24 Avr - 2:28



Tous les employés de cette franchise sont déjà partis en vacances. On n’a plus personne pour balayer ce tapis de confettis qui jonche la Krisproll Arena. La folle soirée du titre aura laissé des traces dans les gradins, dans les foies mais surtout dans les cœurs. Une émotion incommensurable dont les graines furent semées le soir de la draft. Et nous avons ICI, DANS CETTE ENVELOPPE le rapport post-draft, qui n’avait pu être publié à l’époque (j’avais plus de forfait).


1. (11) LeBron James (Cle - SF,PF)

Improbable enchainement Kawhi – Gobert – Jokic entre les picks 7 et 9… On va pouvoir choper Westbrook ou LeBron en 11! L’autopick (une sombre histoire de droits d’administrateurs en co-gérance qui sera réglée pour le 3ème tour) nous ramène le Gros. Vu la gueule du roster des Cavs à la mène (Isaiah blessé jusqu’à Noël + José C.+ Derrick who?), c’est la promesse d’un quasi triple-double de moyenne.


2. (30) Draymond Green (GS - SF,PF,C)

Du 10-5-5 minimum avec des 3 PTS, des STL et des BLK. En plus Steph Curry va encore manquer la moitié de la saison, Raymond devrait finir meilleur passeur des Warriors et nous emmener vers le record book aux AST.


3. (51) Julius Randle (LAL - PF,C)

Sur la lancée de sa saison 2016/2017 et obligé de se bouger le cul dans sa contract year, on compte sur Julius pour assurer son double-double réglementaire à 82% au shoot. Rudy Gobert sans les BLK.


4. (70) Victor Oladipo (Ind - PG,SG)

Celui-là fait l’unanimité au sein du FO. Victor a trop été pris pour de la merde. Si les Pacers se sont fait enfumer sur le trade de Paul George, c’est de pas avoir réussi à refourguer Al Jefferson au Thunder avec l’autre unijambiste.


5. (91) JaMychal Green (Mem - PF,C)

Best-case scenario : les Grizzlies tradent Marc Gasol, JeanMichel joue 82 matches en première option offensive, tourne à 5 OREB et 25 pts à 40% de loin. Au cinquième tour, c’est LE steal de la draft.


6. (110) Buddy Hield (Sac - SG)

Le Stephen Curry du 6ème tour. Enfin Buddy est quand même bien meilleur en défense.


7. (131) Will Barton (Den - SG,SF)

Chouchou vient de terminer deux saisons dans le Top 50 mais voilà la concurrence d’handicapés qu’on se tape dans cette ligue… Ne nous privons pas de choper Will Denard Barton au 7ème tour.


8. (150) Kris Dunn (Chi - PG,SG)

On souhaite à Jerian Grant de bien profiter des deux premiers mois de la saison pour admirer les Air Max de Justin Holiday. Echappé du camp de torture Thibodesque, Kris revient en décembre dans la peau du titulaire du futur et ça va chier.


9. (171) Lance Stephenson (Ind - SG,SF)

Premier panic pick de cette draft. On aime bien Lance, il aura ses minutes mais c’est dommage, toujours pas de pivot alors que Jahlil Okafor et John Leuer nous tendaient les bras…


10. (190) Jonathan Isaac (Orl - PF)

Pas de pivot ? Pas de problème : nous sommes fiers d’attirer à Belleville l’évident futur DPOY, repéré sur les divx de la Summer League d’Aubervilliers.


11. (211) Zach LaVine (Chi - PG,SG)

On souhaite à Jerian Gr… On souhaite à Kris Du… euh, on souhaite à cette grosse tanche de Justin Holiday et ses seulement 20 points de moyenne en présaison de bien profiter des 9 premiers mois de la saison pour admirer les Reebok Pump ‘2018 reissue de Paul Zipser parce que bientôt, très bientôt, Zach va revenir. Le titulaire du futur aura carte blanche. Ça va chier bordel !


12. (230) Ivica Zubac (LAL - C)

Rookies frelatés à l’intérieur + Brook LOLpez signé un an pour dégager Mozgov et combler le cap : voici notre deuxième steal, tellement la percée d’Ivica chez les Lakers ne fait aucun doute.


13. (251) Dejounte Murray (SA - PG)

Dejounte disparaîtra dans deux mois au retour de Tony P. En attendant, déjà comblés au shoot et aux AST par nos 12 premiers picks, on avait bien besoin de DREB.


14. (270) Emmanuel Mudiay (NY - PG)

L’unique meneur du roster des Nuggets. Ils seront bien obligés d’aligner cet asset indéniable, ou de le montrer en vue d’un trade. Quelques 3pts et AST et on sera heureux.


15. (291) Jordan Bell (GS - PF,C)

I have a dream : et si plutôt que faire tourner Zaza, Javale et West, Steve Kerr tombait sous le charme de ce rookie qui fit si bien avec notre roster de jeunes loups ?


--------------

Six mois plus tard, après avoir si longtemps conservé nos 11 premiers picks (preuve de l'immense pertinence de cette draft), le GM a fait son boulot : pallier les blessures (Jonathan  Sad ), spéculer sur les ITT (Jabari, Glenn, Jonathan II le retour), dénicher les pépites providentielles (Frédéric Van Vleet ♥️/♥️ Ilyas Ersanova) qui boosteraient ce roster vers le titre. Et aussi résister à virer Draymond et son incessante créativité dans les blessures de merde.

Enfin et surtout : jouer à la loterie parce que le Michel est doué pour ça et qu'il sait pas se contenter d'un gars en 10/3/3. La Krisproll Nation l'en remercie. Place aux All-NBA Teams.


The All-Fantasy-League-Champion Team

Victor – Buddy – Will Bob – LeBron – Julius.


The All-Jewel-Box Team

Frédéric - MarShon - Jabari - Ersan - Jhohnhathan Momot.


The Forever-Believed-Against-All-Odds Team

J. Isaac - M. Beasley – T. Zeller – J. Bell - E. Udoh.


The Good-Riddance Team

E. Mudiay – Ju. Holiday - G. Robinson III -  W. Johnson - I. Zubac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Belleville Springrolls   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Belleville Springrolls
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy draft :: A-League :: Les Equipes-
Sauter vers: