Fantasy draft

Magistral forum pour la Fantasy League de Basket (et plus si affinités)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merlu

avatar

Localisation : Brocéliande (56)

MessageSujet: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Dim 3 Jan - 16:40

La saison est déjà bien lancée, on peut avoir quelques idées.

Dites si vous en voyez d'autres !



MOST VALUABLE PLAYER :Le meilleur joueur de la saison régulière. On tient en compte des résultats de l'équipe. Le joueur doit aider son équipe à avoir de bons résultats. Vote des journalistes.

Les cinq derniers MVP : LeBron James (Cleveland), Kobe Bryant (L.A Lakers), Dirk Nowitzki (Dallas), Steve Nash (2x , Phoenix)





Prétendants 2009-2010.


. LeBron James (Cleveland) : 28.9 pts (50.1 %), 7.8 reb, 7.1 ass, 1.5 stl, 0.9 blk - CHEESES LOVE U (drafté par les CASTORS ON FIRE, 5e pick)

>> The King. Plus fort, plus adroit, plus altruiste que jamais. Beaucoup de ballons perdus cette saison, mais un phénomène comme rarement vu dans l'histoire du basket. Après un début de saison difficile, les Cavs sont redevenus quasi injouables (77 % de victoires). Tenant du titre et au coude à coude avec Kobe. Drafté en 5e position dans la Fantasy, victime de sa côte d'amour contrastée. Le meilleur joueur Fantasy avec Chris Paul.


. Kobe Bryant (L.A Lakers) : 30.6 pts (48.6 %), 5.7 reb, 4.5 ass, 2.1 stl - ADELAIDE VOLCANOES (drafté par les SUENT DODOS, 6e pick)

>> Champion NBA en titre, MVP des finales. Les Lakers sont la meilleure équipe actuelle (81.3 % de victoires). Kobe est le meilleur scoreur de la ligue, et les Américains aiment ça. Ca va se jouer dans un mouchoir avec LeBron, aucun des deux n'aura de coup de mou. Pau Gasol aurait pu être nommé, mais il ne sera pas dans la course avec Kobe dans son équipe.


. Carmelo Anthony (Denver) : 30.0 pts (47.0 %), 6.4 reb, 3.3 ass, 1.2 stl - DREAM MITCH TEAM, 28e pick

>> Melo sort de l'ombre de ses collègues de la classe 2003. + 6 pts de moyenne cette saison ! Un vrai taulier. Il met plus de points, est plus adroit, perd moins de ballon, est plus impliqué en défense. Denver est quatrième à l'ouest (62.5 %). Il risque de souffrir de la concurrence de LeBron et Kobe et des résultats, mais le garçon est sur la bonne voie ...


. Dirk Nowitzki (Dallas) : 25.0 pts (48.0 %), 8 reb, 2.6 ast, 1.1 int, 1.36 blk - PICARDELPHIE 80ERS, 7e pick

>> Lui aussi risque de souffrir de la concurrence. Une belle progression à 3 pts et en défense pour le grand Dirk. Dallas est à 68.8 % de victoires, deuxième à l'ouest. Je vois quand même mal comment il pourrait inquiéter LeBron ou Kobe.





MOST IMPROVED PLAYER :Le joueur ayant le plus progressé depuis la saison précédente. Le temps de jeu n'entre pas en compte. Basé sur les stats individuelles. Vote des journalistes.

Les cinq derniers MIP : Danny Granger (Indiana), Hedo Türkoglü (Orlando), Monta Ellis (Golden State), Boris Diaw (Phoenix), Bobby Simmons (L.A Clippers)





Prétendants 2009-2010.


. Kevin Love (Minnesota) (15.1 pts > 11.1 pts , 1 stl > 0.4 stl , 12.6 reb > 9 .6 reb , 48 % 3 pts, 47.5 % > 45.9 %) - CHOLETS HORNETS, 97e pick

>> On connaissait ses qualités, il sortait d'une saison rookie très convaincante. La saison a débuté sans lui, blessé, il n'a qu'un mois de compétition dans les jambes, mais quel rendement ! Un vrai nettoyeur des raquettes, deuxième rebondeur de la NBA (pas encore comptabilisé, mais il a quand même joué 17 matches, ça commence à parler), altruite, adroit, et, a priori, un coéquipier modèle.


. Marc Gasol (Memphis) (15.1 pts > 11.9 pts , 10.0 reb > 7.4 reb , 2.3 ass > 1.7 ass , 1.4 blk > 1.1 blk , 61.3 % > 53 %) - ORLANDO PLADIC, 88e pick

>> Auteur d'une bonne première saison, le frère de Pau fait un vrai chantier à Memphis cette saison. Une énergie toute « gasolienne », une grosse présence des deux côtés du parquet. En outre, Marc Gasol est le deuxième joueur le plus adroit de la ligue, derrière Kendrick Perkins (Boston).


. Joakim Noah (Chicago) (6.7 pts > 10.4 pts , 7.6 reb > 12.5 reb , 1.4 blk > 1.8 blk. Mais 47.6 % > 55.6 %) - INDIANA PASSES, 84e pick

>> En voilà un qui a frappé fort. Le voir tout en haut du classement des rebondeurs, ça parle. Le voilà aussi à 10 pts, mais en jouant 10 minutes de plus que la saison dernière. Finalement, si les rebonds marquent les esprits, la progression statistique reste limitée dans les autres catégories. Surtout, Noah vit une saison très moyenne au shoot, contrairement à la saison dernière. Son % aux lancers francs a tout de même légèrement augmenté.


. Carl Landry (Houston) (16.7 pts > 9.2 pts , 5.6 reb > 5.0 reb , 0.9 blk> 0.4 blk , LF 86.4 % > 81.3 % , 26.8 mn > 21.3 mn) - SEATTLE SUB-TEKTONIK, 180e pick

>> Attention, gros dossier. Dans une équipe de Houston qui n'en finit plus de surprendre, Carl Landry réalise une saison de feu. En jouant seulement 5 minutes de plus, il score 7 points de plus et progresse un peu partout. Le tout avec une belle adresse, excellente même aux lancers-francs. Très bien placé aussi pour le titre de meilleur sixième homme.


. Aaron Brooks (Houston) (18 pts > 11.2 pts , 5.1 ass > 3 ass) - MEMPHIS GRIZZ'MINES, 147e pick

>> Un autre joueur de Houston, une belle progression, notamment au scoring. Aaron Brooks profite bien de la fin du règne de T-Mac et s'affirme comme un très bon meneur. Encore beaucoup de déchet à la finition (43.2 %), mais en amélioration quand même. Un shoot longue distance intéressant, qui continue à s'améliorer (39.4 %). Son péché mignon, les pertes de balle (2.9 to).


. Trevor Ariza (Houston) (16.1 pts > 8.9 pts , 3.8 ass > 1.8 ass , 5.8 reb > 4.3 reb) - SAINT-DENIS TROPICS, 66e pick

>> Le nouveau Ron Artest ? Déjà très en vue aux Lakers la saison dernière, Ariza a encore franchi un cap cette saison. Arrivé chez des Rockets privés de tauliers, Ariza ne s'est pas fait prié et propose une ligne de stats très dense. Il score presque deux fois plus de points, mais il doit encore apprendre à épurer son jeu. Après des saisons à 52.4 % puis 46 % à Los Angeles, Ariza ne tourne qu'à 37.8 % cette saison (31.2 % à pts). En plus, ses 65 % aux lancers-francs sont vilains comme tout. Un candidat très sérieux quand même.


. Rodney Stuckey (Detroit) (19.1 pts > 13.4 pts , 1.5 stl > 1.0 stl , 4.4 reb > 3.5 reb )- ORLANDO PLADIC, 128e pick

>> Stuckey a profité du rififi qui a secoué le Michigan pour s'installer complètement comme meneur titulaire (37 mn / match). Le problème, c'est qu'il a surtout augmenté son compteur points, mais le reste n'a pas suivi. Meneur un peu par défaut, il fait même moins de passe que la saison dernière. Les Pistons pointent à l'avant-dernière place au niveau des passes décisives, à peine mieux que les Nets (17 / m , 16.9 / m pour les Jay-Z boys). Enfin, le Rodney est un croqueur : 41.5 %, c'est moche.


. Channing Frye (Phoenix) (12.8 pts > 4.2 pts , 6 reb > 2.2 reb , 1.6 ass > 0.4 ass , 0.9 blk > 0.2 blk, 46.4 % > 42.3 % , 44.2 pts 3 pts > 33.3 % 3 pts) - SAINT-DENIS TROPICS, 186e pick

>> On pourrait s'étonner de la saison de Channing Frye si on oubliait sa saison rookie (12.3 pts à 48 %, 5.8 reb, 0.7 blk en 27 min). Certes, la différence avec la saison dernière saute aux yeux, mais il jouait 20 minutes de moins dans l'Oregon. Ramenées à son temps de jeu, ses statistiques restent correctes, sans plus. La surprise, c'est son shoot à 3 pts, hyper-consistant. A part ça, Frye a-t-il progressé ? Il rejoue, c'est tout.


. Chris Douglas-Roberts (New Jersey) (16.4 pts > 4.9 pts , 1.2 int > 0.3 int , 4.5 reb > 1.1 reb ) - CASTORS ON FIRE, 236e pick

>> CDR joue 23 minutes de plus, certes. Mais on tient là une jolie révélation quand même. Sous-utilisé pour sa saison rookie, Douglas-Roberts profite pleinement des limites du roster des Nets et du départ de Carter en scorant plus de 16 points, auxquels il ajoute 4.5 reb et 1.2 stl. L'autre point très positif du garçon, c'est qu'il est plus adroit (46.5 % contre 46 % la saison dernière) en shootant presque quatre fois plus. De plus, il est solide sur la ligne (83.3 %). A surveiller de très près, malgré la saison de son équipe.






6TH MAN OF THE YEAR:Le meilleur joueur plus souvent sorti du banc que titulaire. On prend en compte les stats et son apport à l'équipe. Vote des journalistes.

Les cinq derniers 6th Man : Jason Terry (Dallas), Manu Ginobili (San Antonio), Leandro Barbosa (Phoenix), Mike Miller (Memphis), Ben Gordon (Chicago)





Prétendants 2009-2010.


. Carl Landry (Houston) (16.7 pts , 5.6 reb , 0.9 blk , 86.4 % LF , en 27 mn, 33 fois remplaçant) - SEATTLE SUB-TEKTONIK, 180e pick

>> En course aussi pour le MIP, Landry score, prend des rebonds, défend, est adroit, et son équipe est une des bonnes surprises de la saison (Houston est 7e à l'ouest, 58.8 % de victoires).


. Manu Ginobili (San Antonio)(13.0 pts, 4.0 ass, 3.2 reb , 1.4 stl , en 25 mn, 25 fois remplaçant) - SUENT DODOS, 86e pick

>> Toujours cité, vainqueur il y a deux ans, El Manu sera encore placé, si la santé est là. Complet, toujours un beau rendement, mais une adresse douteuse cette saison (41.2 %), il ne part pas favori cette saison.


. Anderson Varejao (Cleveland) (8.2 pts, 8 reb , 1 blk , 1 stl , en 30 mn, 27 fois remplaçant) - CASTORS ON FIRE, drafté par les CHEESES LOVE U, 150e pick

>> Clairement pas le joueur le plus sexy de la ligue, mais hyper-précieux. Dur au mal, présent dans la raquette, adepte des tâches ingrates , le Brésilien sort la meilleure saison de sa carrière, et Cleveland est parti pour une autre grosse saison. Et en plus il met des 3 pts au buzzer maintenant …


. Jason Terry (Dallas) (16.5 pts à 43 %, 3.6 ass, 1.3 stl en 34 mn, 32 fois remplaçant) - CASTORS ON FIRE, 76e pick

>> Vainqueur la saison dernière, Jason Terry rend, pour l'instant, une copie un peu moins impressionnante. Reste que Dallas est deuxième à l'ouest, à 69.7 % de victoires.


. Jamal Crawford (Atlanta) (16.5 pts à 45.6 %, 2.6 ass, 2.3 reb , 0.9 stl en 31 mn, 32 fois remplaçant) - SUENT DODOS, drafté par les ADELAIDE VOLCANOES, 142e pick

>> Atlanta fait le meilleur début de saison de son histoire (66 % de victoires), et Jamal Crawford s'est parfaitement intégré chez les Hawks. Remplaçant derrière Bibby et Joe Johnson, l'ancien shooteur fou a su se contrôler et tourne à un joli 45.6 % au shoot. Très bien placé pour la récompense.


. Lamar Odom (Los Angeles Lakers) (9.1 pts à 42.2 % , 8.8 reb , 3.4 ass, 0.8 blk , 0.8 stl en 31 mn, 17 fois remplaçant) - SUENT DODOS, passé par les CHEESES LOVE U, drafté par les INDIANA PASSES, 97e pick

>> Odom devrait finir la saison avec plus de matches débutés sur le banc que dans le cinq si Artest et Gasol ont la santé. Toujours aussi complet et précieux, Odom est un joueur important de la meilleure équipe du monde. Du coup ça parle. Un petit soucis d'adresse cette saison.






ROOKIE OF THE YEAR :Le meilleur débutant de la saison. On prend en compte les stats. Vote des journalistes.

Les cinq derniers ROY: Derrick Rose (Chicago), Kevin Durant (Seattle Crying or Very sad ), Brandon Roy (Portland, Chris Paul (New Orleans), Emeka Okafor (Charlotte)





Prétendants 2009-2010.


. Tyreke Evans (Sacramento) (20.1 pts à 45.6 % , 4.9 ass , 5.1 reb, 1.4 stl , 2.97 to, en 37 mn, pick n°4 - SUENT DODOS, 126e pick

>> Oui, on l'attendait à un bon niveau, mais non pas à ce point ! Evans est tout simplement l'un des meilleurs joueurs de la NBA, dès sa première saison. Certes, il profite de l'absence de Kevin Martin (bientôt de retour) pour scorer encore et encore, mais quand même. Une ligne de stats hallucinante, un garçon capable d'évoluer sur les postes arrières, une densité physique impressionnante. Il pourrait bien augmenter ses stats avec le retour de Martin. En plus on attendait pas Sacto à un tel niveau. La voie est toute tracée.


. Brandon Jennings (Milwaukee) (19.3 pts à 40.3 % , 40.7 % à 3 pts , 6.0 ass , 3.8 reb, 1.0 stl , 2.8 to, en 35 mn, pick n°10 - CHOLET HORNETS, 184e pick

>> Une grande gueule, Rubio allait voir ce qu'il allait voir. Il l'a vu, d'Europe, mais il l'a vu. Jennings fait preuve d'un leadership et d'une maitrise impressionnante pour driver des Bucks en course pour les playoffs, et privés de Michael Redd pendant de nombreux matches. Jennings a bien profité de sa formation Euroligue. Point d'orgue de sa saison, 55 points claqués sur la tête des Warriors en novembre. Oui, sur un match. Et une victoire à la clé. Soucis, une adresse très suspecte (mais bonne à 3 pts). Ce sera difficile d'aller chercher Evans, mais quelle saison !


. Stephen Curry (Golden State) (11.7 pts à 44.1 % , 39.8 % à 3 pts , 4.4 ass , 3.6 reb, 1.8 stl , 2.6 to, en 32 mn, pick n°7 - PHOENIX MOONS, 83e pick

>> Un des joueurs les plus élégants de la dernière draft. Super shooteur, mais aussi altruiste et vif, le fils de Dell réalise une belle première saison à San Francisco. Dégouté de ne pas atterir aux Knicks, il montre des choses, histoire de se tirer le plus vite possible de ce foutoir. Il ne sera pas ROY, mais sa bonne saison est à souligner.


. Omri Casspi (Sacramento) (12.8 pts à 49.7 % , 46.9 % à 3 pts , 4.6 reb, 0.6 stl , 1.4 to, en 27mn, pick n°23 - CASTORS ON FIRE, non drafté, récupéré le 25 octobre

>> Assurément la surprise la plus fraiche de cette draft. Et encore chez les Kings. Premier Israëlien à évoluer en NBA, Casspi réalise une première saison magnifique, et ne cesse de progresser. Une adresse fantastique (21, 23 et 22 pts sur les trois derniers matches, à 53.5 %), Paul Westphal lui fait entièrement confiance. A voir, son rendement avec le retour de Martin, voire ensuite de Francisco Garcia, mais l'ailier a déjà validé son ticket NBA pour quelques années.

_________________
Since 2007


Dernière édition par Merlu le Dim 3 Jan - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannolfanclub

avatar

Age : 43

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Dim 3 Jan - 20:59

En MVP, je ne vois personne d'autre que LeBron. Pour le MIP, j'hésite entre Channing Frye et le plus médiatique Joakim Noah. Le 6e homme serait bien Carl Landry en plus il fait des trucs médiatiques de dingues comme perdre 3 dents lors d'une rencontre avec le coude du grand Dirk :

http://www.youtube.com/watch?v=UaVAL3DBauU

Une bien belle histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlu

avatar

Localisation : Brocéliande (56)

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Dim 3 Jan - 21:29

La version de chez ESPN, que j'ai découverte tout à l'heure :

http://espn.go.com/nba/notebook/_/page/Awards-091229/awards-watch


J'avais complètement zappé Howard. C'est fou. Je vois pas Howard MVP. Contrairement aux autres, il rend pas vraiment ses coéquipiers meilleurs, c'est un monstre physique, point. Au mieux, comme me disait Lion, il libère de l'espace pour les shooteurs. Et puis bon, c'est un bourrin quoi, il est encore frustre, il a peu de moves, pas de shoot. Ca ferait vraiment pas un beau MVP. Sinon, on a toujours les gars qui portent leur équipe, Nash depuis des années, Wade à Miami (mais stats en baisse cette saison), et un gros gros gros "respect" à Brandon Roy, qui malgré une avalanche de blessure hallucinante, permet à son équipe d'être sur un 8-2. C'est très, très fort.

Thabo cité dans les meilleurs défenseurs, ça fait chaud au coeur.

_________________
Since 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlu

avatar

Localisation : Brocéliande (56)

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Dim 3 Jan - 21:37

Et pour étayer le "Thabo Sefolosha, Thunder: He has been up to the challenge of guarding the opponent's top scoring threat all season. He excels at closing out on shooters and forcing turnovers."


Dernier match contre Portland (défaite d'OKC) : Roy 5/17

Dernier match contre les Lakers (défaite d'OKC de trois points après prolong) : Kobe 9/23 et 7 balles perdues // Thabo 4 interceptions.

Dernier match contre Miami (victoire d'OKC à Miami) : Wade 6/19 et 6 balles perdues // Thabo 4 interceptions.


Je ne fais que lire des stats, mais ça peut pas être un hasard.


EDIT : Oups, en fait j'ai pris le truc à l'envers. C'était les premiers matches, ça.

_________________
Since 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouff

avatar

Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Lun 4 Jan - 11:30

MIP c'est toujours une catégorie bizarre. Personnellement, je pense pas que Frye ou CDR le mériteraient. Ils ont surtout gonflé leurs stats par une augmentation du temps de jeu; Les progressions "qualitatives" de Landry, Brooks ou Noah me semblent quand même plus nettes. Mais j'ai une petite préférence pour Ariza, qui a montré une vraie progression en assumant un rôle offensif qu'il n'avait pas aux Lakers, et avec qualité...De même , faut souligner les progrès de Josh Smith qui a dépassé le stade du joueur misant tout sur ses qualités athlétiques. C'est devenu un vrai bon joueur de basket.

Pour les 6èmes hommes, faudra aussi compter sur Al Harrington qui fait mal en sortie de banc...

Pour le ROY, je vois Tyreke Evans gros comme une maison. Jennings a fait le plus gros buzz, mais Evans fait (re)gagner son équipe et a des stats un poil meilleures.

Enfin, je trouve que Gerald Wallace reste un des grands oubliés. Il prend 12rbds en moyenne en jouant SF Shocked auxquels il ajoute 1,7 ints et 1ctr ... DPOY? Ca me ferait plaisir en tout cas...

Et puis Brandon Roy quoi ! Je sais qu'il sera pas MVP mais ce qu'il fait en ce moment, le leadership qu'il démontre. Il porte une équipe d'éclopés sur ses épaules...Wouah !

_________________
2009-10 : 112-117-2 (12ème)
2010-11 : 156-70-5 (SR:1er POs:7ème)
2011-12 : 70-80-4 (12ème)
2012-13 : 107-107-6 (11ème)
2013-14 : 132-92-7 (SR:2ème POs:6ème)
2014-15 : 161-68-2 CHAMPIONNNNNN ! !
2015-16 : 97-119-4 (16ème)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlu

avatar

Localisation : Brocéliande (56)

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Lun 4 Jan - 14:14

Tout à fait d'accord pour Roy.

Par contre Harrington, le soucis c'est qu'il est à New York. Et en général, le 6e homme joue dans une équipe de playoffs, un peu comme le MVP. Chris Paul pourrait très bien être MVP dans l'absolu, mais bon (mais si par miracle il envoie les Hornets en playoffs, là il faut une statue plus haute que la nouvelle tour de Dubai, et vite).

_________________
Since 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouff

avatar

Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon

MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   Lun 4 Jan - 14:21

Les knicks sont quand même pas mal lancés pour être une équipe de playoffs.

_________________
2009-10 : 112-117-2 (12ème)
2010-11 : 156-70-5 (SR:1er POs:7ème)
2011-12 : 70-80-4 (12ème)
2012-13 : 107-107-6 (11ème)
2013-14 : 132-92-7 (SR:2ème POs:6ème)
2014-15 : 161-68-2 CHAMPIONNNNNN ! !
2015-16 : 97-119-4 (16ème)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
MVP, ROY, 6th MAN, MIP ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy draft :: Général :: Basket-
Sauter vers: