Fantasy draft

Magistral forum pour la Fantasy League de Basket (et plus si affinités)
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeVen 28 Oct - 15:07

Nouvelle saison, ce sera la première sans Merlu qui nous a initié aux joies de la fantasy. Objectif playoffs évidemment !

Les forces en présence cette année sont :



1 (7) : Hassan Whiteside
On avait prévu qu’il partirait plus haut, on a hésité avec Davis, mais ayant déjà eu à faire aux 2 joueurs lors des 2 dernières saisons, on a pris celui qui nous a laissé le meilleur souvenir.


2 (34) : Kevin Love
Heureux qu’il tombe aussi bas, complémente bien Whiteside dans un combo de gloutons bien costaud


3 (47) : Derrick Favors
Pas prévu de prendre un 3ème gros si tôt, sa fragilité l’a fait tomber bas, si le genou tient le coup.104 matchs joués chez nous déjà sur 2 saisons, il a une possibilité pour bien monter dans la hiérarchie au tableau d’honneur des Castors.



4 (74) : Jae Crowder
Bonne trouvaille de l’année dernière, 89 matchs joués sur 2 saisons et déjà 10ème intercepteur de notre histoire, en 74 c’est cadeau.



5 (87) : Wesley Matthews
Après une saison difficile, on mise sur un retour au premier plan en 2016-2017. 3/16 en ouverture, ouch


6 (114) : Courtney Lee
On aime tellement sa discrétion et sa propritude que Courtney est de nouveau parmi nous pour la 4ème fois et il va vite rejoindre le podium des castors les plus capés en dépassant les 176 matchs de Jamario Moon.


7 (127) : Patty Mills
Un peu tôt me disait merlu ? Oui c’est clair, mais meneur parfait dans un punt assist des familles.


8 (154) : Tyler Johnson
Bon pareil, mais maintenant les meneurs c’est loché, on va pouvoir se remettre à drafter du babar.


9 (167) : Amir Johnson
Lui par contre surpris de l’avoir si tard, il y a du monde sur son poste à Boston, foutez moi Zeller et Olynyk au placard !


10 (194) : Wilson Chandler
Comme souvent il se retrouve chez nous (150 matchs déjà, top7), personne ne l’aime sauf Mike Malone et moi, donc on y croit encore. Ses 12 points en ouverture lui ont permis de dépasser Danny Granger et de rejoindre le top 3 de nos meilleurs scoreurs !


11 (207) : Justin Hamilton
On le sentait bien vu son profil fantasy sympa et le manque de concurrence à Brooklyn. Boom un feu d’artifice pour son baptème !


12 (234) : PJ Tucker
Surpris aussi qu’il soit tombé si bas, on pense qu’il va vite regagner sa place dans la rotation des suns. Tanker si tôt dans la saison, faut pas déconner quand même.


13 (247) : PASCAAAAAL SIAKAAAAAM
Jared et son gros derrière sur le flanc, Pascal dans la lumière, 2 camerounais seront dans la all rookie team cette année, Luc Richard en First Team all Defense (Tony Allen like), vous l’aurez lu ici en premier !


14 (274) : Cory Joseph
Bon Cory méritait bien mieux qu’une pauvre 274 ème place alors on l’a pris, mais il est pas du tout fit chez nous.


15 (287) : KJ McDaniels
Bon, il se pète quand Eric Gordon cette année ?



Comme d’hab, on va laisser tourner 3 4 semaines pour bien situer nos forces et faiblesses, on croit en nos paris et on va être patient avec nos déceptions des premiers jours. Pas de mouvements prévus sauf offre indécente. Hormis Cory Joseph pour qui je ne demande pas grand-chose..
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 3 Avr - 11:50

Nous avons donc gagné le droit de prolonger pour encore 10 jours cette saison. Et oui, pour leur 10ème année d’existence, les Castors On Fire vont disputer une nouvelle finale. Et quoi de plus symbolique que d’affronter les Cheese Love U, probablement l’équipe qui nous a le plus mis en difficulté depuis nos débuts.

Rappel des faits
2007 – 2008       Sonics Fans                        1er SR     (62.8%)                D 6-5 contre sikmas enigmas en finale
2008 – 2009       Envy Basketball                4ème SR  (61.1%)                D 6-6 contre Ogami en ¼
2009 – 2010       CDF Fantasy L                   1er SR     (66.0%)                D 6-5 contre Dahus en ½
2010 - 2011        CDF Fantasy L                   2ème SR (59.3%)                D 10-1 contre Moons en ½
2011 – 2012     CDF Fantasy L                  2ème SR (64.6%)                CHAMPION 6-5 vs Tropics
2012 – 2013       CDF Fantasy L                   5ème SR (59.1%)                D 6-5 contre SubTek en ½
2013 – 2014       CDF Fantasy L                   11ème SR (50,0%)
2014 – 2015       CDF Fantasy L                   4ème SR (59,3%)                D 9-2 vs Blazés en ½
2015 – 2016       CDF Fantasy L                   1er SR (62,7 %)                  D 8-3 vs Cheese en ¼
2016 – 2017       CDF Fantasy L                   2ème SR (57.7%)                ? en Finale vs Cheese 

Pour une semaine qui s’annonce indécise et qui pourrait bien se jouer un add/drop de Joel Anthony le 12 avril prochain, remémorons-nous  donc ceux qui nous ont permis d’arriver aussi loin :



Hassan Whiteside : Atout majeur même s’il nous a fait moins de blocks qu’attendus, on a la chance que le heat a toujours une carte à jouer, ce qui était loin d’être évident il y a quelques semaines.
Présent depuis la draft.
-> détrone Julius Randle (15/16) pour le plus de rebonds Defs sur une saison
-> détrone Roy Hibbert (12/13) pour le plus de rebonds Offs sur une saison
-> détrone Kyle Lowry pour le plus de rebonds defs dans l’histoire
-> 2ème rebondeur off de l’histoire derrière Luc Richard Mbah A Moute
-> 3ème contreur de l’histoire à 4 contres de Roy Hibbert et loin derrière Serge Ibaka




Kevin Love : Pas mal de matchs manqués cette saison, il justifie tout de même son 2ème choix de draft. Mise au repos redoutée.
Présent depuis la draft.



Derrick Favors : Fail. Fail. Fail. Fail. Fail. Fail. On l’a drafté 2 fois. La première fois, c’était en 2011..
Coupé




Jae Crowder : Nickel comme l’année dernière même si trop discret aux steals.
Présent depuis la draft.
-> 3ème aux triplés de l’histoire au coude à coude mais derrière Courtney Lee
-> à 13 interceptions de la 4ème place de Kawhi Leonard dans l’histoire


Wesley Matthews
A fait son taf, souvent irrégulier dans l’adresse, mais a tout de même justifié son haut choix de draft en faisant partie du package qui nous a permis d’accueillir Kemba Walker
Tradé à Newuser




Courtney Lee
Membre récurrent du roster, a le mérite d’être propre tout en discrétion. Pas d’upside mais on le savait à l’avance.
Présent depuis la draft
-> 3ème en matchs joués de l’histoire derrière Kyle Lowry
-> 2ème aux triplés de l’histoire loin derrière Kyle Lowry
-> 3ème intercepteur de l’histoire derrière Luc Richard Mbah a Moute
-> 3ème scoreur de l’histoire derrière Wilson Chandler
 


Patty Mills
A commencé chaud mais s’est bien calmé depuis. Ses spécialités sont des catégories qui s’annoncent décisives en finale, c’est le moment de sortir les cojones !
Présent depuis la draft




Tyler Johnson
On pensait l’avoir drafté tôt, mais a tout de même réussi à surperformer. Très précieux.
Présent depuis la draft
 


Amir Johnson
Cassé de partout mais rate peu de matchs, un warrior même si limité et 0 upside.
Présent depuis la draft




Wilson Chandler
Grosse satisfaction de la saison, on s’en est séparé à regret car Wilson est un des membres emblématiques de la franchise. La meilleure des 4 saisons passées en notre compagnie.
Tradé à Newuser
-> 4ème en matchs joués de l’histoire derrière Courtney Lee
-> 2ème scoreur de l’histoire derrière Kyle Lowry



Justin Hamilton
Avait l’opportunité de faire quelque chose de pas mal, n’en a jamais profité. Sorti de la rotation des Nets et coupé par la même occasion.
Drafté puis coupé puis ajouté puis recoupé..
 


PJ Tucker
Déconsidéré par beaucoup de GMs car pas scoreur, mais gros rebondeur et intercepteur. Grosse plus-value par rapport à sa position de draft et son trade aux raptors n’a pas été si catastrophique que ça.
Présent depuis la draft




Pascal Siakam
Bonne pioche du début de saison, est sorti progressivement de la rotation des raptors et coupé par la suite lors de l’arrivée d’Ibaka
Coupé




Cory Joseph
Coupé rapidement car pas du tout le profil
Coupé
 


K.J McDaniels
Quelques bons matchs pour commencer puis Eric Gordon est revenu. Et ne s’est jamais reblessé. Puis arrivé aux nets, a mis du temps à se faire une place. Vient d’etre coupé par CatJ….
Coupé puis ajouté puis coupé puis ajouté puis coupé ….
 


Rodney Stuckey
Quelle buse
Ajouté puis coupé




Caris Levert
Pari seulement à moitié gagnant car mis au frais quelques semaines avant son retour de blessure. S’est imposé dans le 5 des nets mais n’a fait que laissé entrevoir son potentiel malgré un talent basket certain.
Ajouté et toujours dans l’effectif pour le sprint final




Willie Reed
Pris en prévision d’un shutdown éventuel de Whiteside. Puis le Heat s’est mis à gagner des matchs.
Ajouté puis coupé




Alan Williams
Stashé quelques jours, puis coupé avant même de mettre le pied sur le parquet.
Ajouté puis coupé




Jared Sullinger
Semblait être un pari raisonnable, mais en fait non
Ajouté puis coupé






Kemba Walker
Arrivé en échange de Wesley Matthews et Wilson Chandler, alterne le chaud et le froid. Mais quand il est chaud, attention les dégats.
Arrivé par Trade




Dorian Finney Smith
Monnaie dans l’échange précédent , 1 match joué.
Arrivé par trade puis coupé
 


Khris Middleton
Stashé de bonne heure car on était pas mal au classement. Nous a fait passer au niveau au-dessus une fois sa saison démarrée.
Ajouté et toujours dans l’effectif pour le sprint final
 


Noah Vonleh
Un petit match quand la FA list ne nous paraissait pas du tout attrayante
Ajouté puis coupé




Richaun Holmes
Stashé de bonne heure au vu de son potentiel fantasy friendly et de la situation qui devait bouger chez les 76ers. Pari réussi, a grandement contribué à notre bonne dynamique de fin de saison.
Ajouté et toujours dans l’effectif pour le sprint final



Glenn Robinson III
1 match et un concours de dunk remporté
Ajouté puis coupé
 


Kyle Lowry
Pari tenté, pari perdu, n’a toujours pas repris. 0 match
ajouté puis coupé




Davis Bertans
1 petit match efficace pour une modeste contribution
ajouté puis coupé
 


Quincy Acy
9 matchs car passé devant Justin Hamilton dans la rotation des nets. Coupé car blessé, vient de rejouer et sera dispo dans quelques jours. Mais probablement des meilleurs paris à tenter…
Ajouté puis coupé
 


Jakob Poetl
1 match correct
Ajouté puis coupé




Georgios Papagiannis
On attend le double 20 le 12 avril prochain
Ajouté et toujours dans l’effectif pour le sprint final



Kevin Durant
Jouera, jouera pas ? Ne jouera pas pour nous en tout cas
Ajouté puis coupé




Brandon Rush
Pris en raison de ses 2 matchs en 2 jours pour commencer la semaine.
Ajouté et attend de faire son 1er match




Alex Poythress
On va commencer par apprendre à écrire son nom correctement. Potentiel qui semble intéressant et on va attendre 10 jours avant de valider un devis pour l’érection de sa statue.
Ajouté et attend de faire son 1er match




Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Beaver,-spy,-weapon,-pistol-131482
Revenir en haut Aller en bas
CatJ

CatJ

Age : 37
Localisation : la FRuitière

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 3 Avr - 13:45

Toujours un plaisir de retrouver l'adversaire historique.
Bon chance
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
CatJ

CatJ

Age : 37
Localisation : la FRuitière

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 10 Avr - 7:50

c'est chaud ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 10 Avr - 12:03

Troy Williams en facteur X?

Une nuit blanche s annonce..
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeVen 20 Oct - 18:11

C'est reparti pour une 11 -ème année ! Récapitulatif des forces avec qui nous allons tenter d'aller encore un peu plus loin que la saison passée.

1(5) - Giannis Antetokoumpo
Ce début de draft ne s'est pas du tout passé comme prévu, on imaginait avoir à choisir entre Harden et Davis. Finalement Giannis et Durant sont dispo. Priorité à la jeunesse et au physique plus solide du Greak Freak.

2(36) - Jeff Teague
Bon, il faut savoir que notre ranking de cette année faisait la part belle aux gars qui ne se blessent pas, Jeff Teague en a fortement bénéficié en se retrouvant en tête de liste alors que j'aurais très facilement pu l'avoir au moins un tour plus tard. Panic Moove numéro 1.
Mais c'est officiel, cette année, on ne punte pas les passes !

3(45) - Clint Capela
Ca peut paraitre haut, mais le garçon n'a pas besoin de beaucoup de minutes pour poser ses stats. S'il pouvait naviguer autour des 30 minutes cette saison, ce pick se retrouverait bien rentable.

4(76) - Rudy Gay
Panic Moove numéro 2. On considère successivement Tristan Thompson, une petite croix rouge nous fait signe qu'il est blessé. La recherche google sur sa blessure nous amène sur des articles Kardashian. Pas de temps à perdre, Avery Bradley est dispo, mais également marqué blessé sans que j'en sache trop pourquoi. On se rabat donc logiquement sur Gay. Choix logique, un gars en parfaite condition physique. Wait...

5(85) - Avery Bradley
On a pas vraiment réussi à en savoir plus sur THompson, il va peut-être se séparer, semble pouvoir prochainement gouter aux joies de la paternité, mais niveau basket nada.. Ce sera donc Bradley qui semble ne souffrir d'aucun bobo trop grave, et puis on sait jamais, si on se met à repunter les assists, il a le bon profil.

6(116) - James Johnson
Un couteau suisse qu'on a toujours surveillé de près pour son coté fantasy friendly, à ce tour-là, c'est sans réfléchir qu'on saisit l'opportunité.

7(125) - Maurice Harkless
Les minutes seront la, les stats défensives aussi. Pas vraiment d'upside mais devrait assurer son rang.

8(156) - Norman Powell
Chouchou, aura ses minutes cette année, on est curieux de voir ce qu'il va en faire. Le choix du coeur nous l'a peut être fait un peu trop monté dans les rankings, mais on croit en ce garçon.

9(165) - Boban Marjanovic
S'il jouait ne serait-ce que 15 min par match, il rentabiliserait ce pick. Malheureusement, SVG semble nous l'avoir mis bien profond avec ses promesses de présaison. Erik Moreland semble donc être devant lui dans la rotation...

10(196) - Donovan Mitchell
On est réticent à drafter des rookies depuis l'échec cuisant de Stanley Johnson - Pick .... Mais le garçon a l'air d'avoir du basket plein les mains, intercepte à foison et semble avoir 20 minutes assurées.

11(205) - King Bismack Biyombo
On connait bien le bonhomme, c'est le castor qui a le plus d'apparitions parmi l'effectif de cette année(83 en 3 saisons). Pareil à ce tarif-là, on sait ce qu'on paye, et peut vite monter dans les rankings si jamais Vucevic se fait bobo.

12(236) - James Ennis le 3ème
Titulaire aux Grizzlies, on va pas sauter au plafond tous les 4 matins en écumant les boxscores au petit dèj, mais peut apporter 2,3 trucs sans nous pénaliser ailleurs.

13(245) - Pascal Siakam
Ca c'est l'effet draft trop tôt dans le calendrier, on l'avait scouté en étant backup 4 à Toronto, mais visiblement Anuoby est déjà passé devant lui. Ce sera donc Jarell Martin qui le remplacera, il devrait avoir du temps de jeu au moins une dizaine de matchs.

14(276) - Tony 1st Team All Defense Allen
On sait pas trop s'il va pouvoir faire du Allen version Grizzs' chez les Pelicans, mais le profil s'adapte bien au reste du roster, et puis bon Ian Clarke, Solomon Hill, Etwaun Moore, vla la concurrence sérieuse..

15(285) - Jerami Grant
Parait qu'il va jouer backup C, une capacité aux blocks intéressante pour renforcer notre point fort à ce stade de la draft.


On ne punte vraisemblablement pas les passes cette année, mais après un début de draft prometteur à ce niveau, on est un peu retombé dans nos travers. Par contre on sera clairement pas aux niveaux aux 3 pts, alors si vous avez du Guard fort en passe, et pas shooteur, vous savez ou vous adressez.
Propriétaires de Derozan, Simmons, Rubio, Elfrid Payton, voire Wade ou D Rose, vous pouvez entamer les discussions.
Mes picks 4 à 8 devraient me fournir des triplés qui me serviront pas des masses. Avis aux amateurs.

Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 13 Nov - 19:08

Cette année on va essayer d'être un petit peu plus régulier dans les compte rendus. On sait jamais, au cas ou cette saison nous couvre de succès, ce sera un plaisir de se rappeler dans quelques décennies qu'Okaro White avait participé à cette fantastique épopée.


Au niveau bilan, 3 victoires 1 défaite, un solide 27V 17D pour 61% de victoires. On est dans le bon wagon.

Ca s'explique par un calendrier plutôt clément :

1 victoire 7-4 contre des Snorky en difficulté.
1 victoire 6-5 pour une énième revanche contre les Cheese et leurs 4 joueurs valides. On se doute qu'en playoffs, ce sera une autre histoire.
1 victoire 9-2 contre les Canards de New. Le foie gras n'aura pas bon goût cette année
1 défaite 5-6 contre la Steel curtain team qui s'est jouée à des benchages stratégiques du dimanche soir.

Un trade avec New :
Avery Bradley nous quitte. Il nous servait à rien. Jarell Martin aussi, quelques services rendus en l'absence de Jamychal Green.
Dwyane Wade arrive accompagné de Tristan Thompson.



les awards du premier mois

MVP : Giannis Antetokoumpo (31.7 pts - 10.4 rebonds - 4.7 passes 1.4 interceptions, 1.8 contres, 59.4% aux shoots)
Difficile de ne pas le lui attribuer le prix; une machine. On va bâtir le reste de l'effectif en fonction de ses qualités.

Jamario Moon award du joueur qui sort de nulle part : Jerami Grant (8.7pts à 46.9% - 4.3 rebonds - 0.9 stl - 1blk)
un 15 ème choix de draft qui tourne comme un 8ème. Un Giannis du ruiné avec un combo 0.9 stl/1 blk, avec un temps de jeu régulier.


Anthony Randolph Award du joueur qu'on voyait plus beau qu'il n'était : Boban Marjanovic (DNP - DNP - DNP)
Il refera peut être surface chez quelqu'un d'autre à un moment dans la saison, mais Detroit tourne bien sans lui. Le gros raté de ma draft.

Jay Williams Award du jeune joueur qui a une grande carrière devant lui : Donovan Mitchell (13.9 pts à 36.6 %, 1.2 stl, 2.2 passes, 85.7% aux LF)
Le joueur qui a le plus de tickets shoots à Utah après 13 matchs ? Un rookie de 21 ans. Quelques réveils brutaux à prévoir, l'épluchage des box scores pouvant révéler aussi bien un carton à 25 points qu'un arrosage à 3/21..

Ron Mercer Award du joueur qui doit se se réveiller : Dwyane Wade (8.5pts à 39.6%, 3rebonds, 3.8 passes, 0.7 stl, 0.8 blk)
Une fulgurence pour assomer New un beau dimanche d'octobre avec un 25-11-6 prometteur. Depuis c'est le néant.

Alonzo Gee award du joueur qui va pas tarder à tâter de la FA list : Sindarius Thornwell
Tu joues ce soir un dernier match, et tu fais tes valises. T'avais qu'à pas perdre 5 ballons la semaine où l'on perd la catégorie de 3 pour un 5-6.

Terrell Brandon Award du joueur discret mais efficace : Rudy Gay (13 pts à 47.7%, 0.9 triple à 41.4%, 83.8% aux LF, 5.3 rebonds, 1.2 stl, 0.5 blk)
Complet, propre, l'adaptation de Gay au Spurs est une réussite

Andrew Bynum award du joueur qu'on n'a pas vu ce mois ci : Tristan Thompson
Donc le gars manque 4 matchs sur les 5 dernières saisons, il arrive chez nous, joue une mi temps et se blesse. 4 semaines d'absence. On compte quand même sur lui pour se sortir les doigts dès son retour.

Chris Douglas Roberts award du joueur entraperçu mais on sait plus trop bien ou et quand mais qui a quand même fait du bon boulot  : Lance Thomas
2 matchs, 16 points, 7 rebonds, 55.6% aux tirs dont 2/2 à 3points. Merci et à bientôt.

Chris Gatling award du joueur qui va pas tarder à atterrir chez vous : Pas de trade en prévision pour l'instant. Mais faites des offres, je me ferai un plaisir de les analyser et de les refuser quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 11 Déc - 17:19

Laborieuses ! Ces 4 dernières semaines n’ont pas été glorieuses, loin de là. Si au niveau comptable on s’en sort convenablement avec 22 victoires 21 défaites et 1 nul, la dynamique n’est clairement plus en notre faveur.

S5 : Victoire 7-3 en trompe l’œil contre les Razorbacks (8 Matchups auraient été gagnés, 10 perdus, 1 nul)
S6 : Défaite 8-3 contre les Bankers dans une semaine catastrophique (2G,17P)
S7 : Défaite sur le fil 5-6 contre les Passés grâce à un benchage pertinent de Coche le dimanche soir (10G,8P,1N)
S8 : Victoire que l’on qualifiera de chanceuse contre les Lakeurs, plusieurs catégories se jouant à rien et Paul George s’étant blessé manquant 2 matchs en fin de semaine (10G,8P,1N).


En bref, on perd contre les cadors, on galère contre les autres, notre 6ème place au général est plutôt flatteuse.


Les mouvements

Depuis le dernier point, Thornwell a sauté comme prévu, remplacé par DeAndre Bembry qui reste à défaut de mieux.
Mo Harkless a été catastrophique et a été coupé au profit de Davis Bertans qui a sorti quelques perfs sympas profitant du turnover et des blessures aux spurs. On vient de s’en séparer, le retour de Kawhi mettant probablement fin à cette belle lancée.


Les Awards


MVP : Donovan Mitchell (20.4pts à 44.5%, 3 triplés à 42%, 3,5rebonds, 4.14 passes, 1.71 interceptions sur les 4 semaines).
On aurait dû l’attribuer à Giannis, mais le petit Mitchell a sorti un mois de mammouth. Dommage qu’on punte les 3 pts…

Jamario Moon Award du joueur qui sort de nulle part : Pascal Siakam
Rien d’extraordinaire dans les stats, mais aucune autre révélation ce mois ci. Le point pour avoir fait son trou dans la rotation des raptors.


Anthony Randolph Award
du joueur qu’on voyait plus beau qu’il n’était : Jeff Teague.
Mais là il n’y est pour rien, il fait le boulot. Par contre carton jaune au GM qui a lâché un TDD2 pour le récupérer.

Jay Williams Award du jeune qui monte : Donovan Mitchell
Aucun débat là-dessus.

Ron Mercer Award du joueur qui doit se réveiller : Norman Powell
Un gros contrat à la clé, ça devait être l’année de l’explosion. Un temps de jeu irrégulier, beaucoup de monde sur son poste, va falloir accélérer la cadence. Les apparitions au top 10, c’est une chose, faire gagner les castors, c’est l’étape suivante !

Alonzo Gee Award du joueur qui va pas tarder à tâter de la FA list : Salah Mejri
Je devais être l’un des seuls GM à ne jamais l’avoir eu sous ses ordres. Merci au suivant.

Terrell Brandon Award du joueur discret mais efficace : Dwyane Wade
Mine de rien, depuis mon trade avec New, Dwyane s’est bien relancé. 14.1 pts, 4.1rebonds, 4.1 passes, 1.1 interception et 0.9 contres le tout à 50%, c’est mieux qu’Avery Bradley dans la même période.

Andrew Bynum Award du joueur qu’on a pas vu ce mois-ci : Tristan Thompson
Iron man mon cul ouais !

Chris Douglas Roberts Award du joueur entraperçu mais on sait plus trop bien où et quand mais qui a quand même fait du bon boulot : Davis Bertans
49 points, 7 contres, 11 triplés, 20 rebonds pour une pige de 5 matchs en 10 jours, rentable le letton.

Chris Gatling Award du joueur qui va pas tarder à atterrir chez vous : Donovan Mitchell, personne ? ! Ça trade pas beaucoup cette année, c’est quoi ce conservatisme à 2 francs ?
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Jan - 18:34

Cette dernière période doit être la pire de notre histoire. 6 défaites alors que nous ne sommes qu’en semaine 12, c’est simple, ça n’est jamais arrivé. Une draft foireuse au possible fait que le moindre pépin physique d’un joueur clé peut nous faire plonger dans les bas-fonds de la ligue.
 
 
S9 : Défaite 4-7 contre des Lakes injouables (6Matchups auraient été gagnés, 13 perdus). On s’en sort même bien car notre adversaire était simplement le meilleur de la semaine.
S10 : Défaite 8-3 contre les Ouiche Lorra bien costauds également. Plus mauvaise équipe de la semaine, heureusement qu’on a quelques points forts pour assurer quelques points (0G,19P)
S11 : En "progrès", défaite 7-4 contre les Picks Nicks qui semblent quand même mériter mieux que leur médiocre position de 17ème. On aurait même remporté un matchup cette semaine – contre notre adversaire précédent, les Ouiche ont pas l’air d’être les plus réguliers  (1G,18P)
S12 : Fin de la série noire, merci les Bruines et le calendrier. Ils se seraient faits exploser par tout le monde, mais les 9 points sont pour nous. Benchage gagnant le dimanche pour empocher le point bonus des To (11G,8P, un peu mieux si pas de benchage).


Pour atténuer ces mauvais résultats, on se console en se disant qu’on a eu pas mal de blessés sur la période, en gros tout le monde sauf les boulets. Que notre 2ème et 4ème TDD ne devraient plus trop tarder à revenir (bon c’est Teague et Rudy Gay…). Que les Bucks font partie des équipes qui ont le moins joué (et donc des semaines à 4 matchs de Giannis). Et que cette semaine, les Moons font du tourisme à Londres (Embiid, Saric et Theis à 1 match, c’est pas pour autant qu’on est sereins…)

Les mouvements

Pleins d’adds drops. Parmi les draftés, James Ennis et Norman Powell ont sauté. Ça fait donc mes choix 7 8 9 et 12 envoyés direct en Fa list et qui n’ont pas pour autant enthousiasmé les foules.

Dans les ajouts qui sont toujours là, De’Aaron Fox (waiver), Torrey Craig, Matthew Dellavedova et Marreese Speights (waiver ( !!?* !))
Et un trade : on a quand même eu un peu de nez dans cette draft, puisque notre choix 10 Donovan Mitchell nous quitte à regret, contre le sobre mais efficace Darren Collison, qui colle mieux à notre "projet". Mais il est sacrément moins fun.
 

Les Awards


MVP : Giannis (27.5pts à 57%,80 % aux LF, 10rebonds, 5.25 passes, 1.58 interceptions sur les 4 semaines).
Clint était pas loin de l’avoir, mais Giannis n’a manqué qu’un match sur la période.0.58 blocks c’est un peu léger, va falloir se remuer un peu quand même là.

Jamario Moon Award du joueur qui sort de nulle part : Bismack Be Humble (6pts à 53%, 7.58 rebonds, 1.5 contre et 70% aux LF)
De nulle part, c’est un peu sévère car on collabore depuis des années avec Bismack. Mais il servait vraiment à rien jusqu’à présent, s’il était encore la c’était juste car on avait d’autre dossiers encore plus problématiques à traiter. La blessure de Vooch a fait le reste. On attend encore mieux pour les 4 prochaines semaines.


Anthony Randolph Award
du joueur qu’on voyait plus beau qu’il n’était : Norman Powell (4.5 points à 31%, etc en 13.4 minutes)
Notre patience a eu des limites. La chute de Norman n’en a peut-être pas.

Jay Williams Award du jeune qui monte : De’Aaron Fox
A été blessé dès son arrivée, mais en 3 matchs chez nous, 37 points à 44% et 12 passes (au total, faut pas déconner) et un potentiel pour faire mieux d’ici la fin de saison.

Ron Mercer Award du joueur qui doit se réveiller : Tristan Thompson (5.64 points, 4.64 rebonds, 0.27 contre)
Bon t’es plus blessé, on voit du mieux depuis quelques matchs, mais bon on accélère la cadence pour de bon et on passe la 2ème.

Alonzo Gee Award du joueur qui va pas tarder à tâter de la FA list : Torrey Craig
Un début prometteur et puis plus rien. Le gars a un profil fantasy friendly pourtant, enfin, en Australie il avait l’air. Jimmer Fredette, si tu nous lis...


Terrell Brandon Award du joueur discret mais efficace : Darren Collison 13.67 pts, 3.67 passes, 1.08 steal, 1.08 To, 55 57 91 aux %)Monsieur Propre, si tu nous lis…

 

Andrew Bynum Award du joueur qu’on a pas vu ce mois-ci : Jeff Teague, Rudy Gay
En petite forme avant leur blessure, on les attend pour mi-janvier en pleine forme. Capela, James Johnson, Giannis s’y sont aussi mis dans les 2 semaines les plus dramatiques de notre longue histoire.

Chris Douglas Roberts Award du joueur entraperçu mais on sait plus trop bien où et quand mais qui a quand même fait du bon boulot : Matthew Dellavedova
31 passes en 4 matchs. 4 balles perdues. D’ailleurs, il est toujours là.

Chris Gatling Award du joueur qui va pas tarder à atterrir chez vous : Matthew Dellavedova.

Sérieux, t’as déjà entendu parler de John Stockton ? Le même !
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 5 Fév - 13:07

On se rapproche de la fin de la saison régulière, les Castors ont redressé un peu la barre, plus que 5 matchups ô combien décisifs : bien malin celui qui pourra prédire les 8. Au moins, le maintien semble assuré, ce qui était loin d’être évident il y a un mois.

S13 : Victoire 7-4 contre les Moons dans une semaine où on a été plutôt costauds. (14 matchups auraient été gagnés, 2 perdus, 3 nuls)
S14 : Victoire 7-4 contre les Blazés de travers cette semaine-là. On a été (très) mauvais mais nos adversaires encore plus, passant de la meilleure équipe en semaine 13 à l’une des pires en S14.(3V, 16D)
S15 : Victoire 6-5 contre un autre ancien, les Tropics pas vernis cette saison. On les recroisera lors du dernier matchup de la saison pour une rivalry week qui aura un parfum d’adieux (11V, 7D,1N)
S16 : Meilleure semaine de la période pour nous mais défaite 7-4 contre des Spurs en regain de forme puisqu’ils ont été tout simplement la meilleure équipe de la semaine et de loin. Mauvais tirage de calendrier cette fois (16V, 3D).

On reste tout de même en positif sur la période, les 4 prochaines semaines nous verront affronter 3 adversaires directs et un leader par défaut d’une ligue qui se révèle dense et indécise comme rarement auparavant.


Les mouvements
Toujours pas mal d’add drops pour essayer de grapiller un petit point par ci par là. Al Jefferson a dépanné le temps de la blessure de Myles Turner. Très bonnes pioches avec Mike Muscala, Gerald Green et Tomas Satoransky. Dellavedova, Speights et Craig ont rendu des services mais leur manque de perspectives dans le futur proche ont fait qu’ils ont laissé leur places.


Les Awards

MVP : Clint Capela (14.2pts à 62%, 10.4 rebonds, 1 interception, 1.7 contre sur les 4 semaines).
On récompense Clint pour ses efforts depuis le début de saison, il nous porte aux contres, aux rebonds et au FG%, il est correct aux LF et a manqué moins de matchs que Giannis sur la période, qui lui a besoin de montrer un peu plus d’efforts en défense.

Jamario Moon Award du joueur qui sort de nulle part : Bismack Biyombo (8.2pts à 64%, 7.55 rebonds, 1.8 contre et 80% !!! aux LF).
2ème apparition successive et probablement dernière, Vucevic étant proche d’un retour. Un trade du monténégrin n’étant pas à exclure, on va attendre avant de réléguer Bismack au fin fond du roster.

Anthony Randolph Award du joueur qu’on voyait plus beau qu’il n’était : Jeff Teague (11.4 points à 38%, 29% à 3pts, 6.14 passes 1.5 interception)
Mois difficile dans une saison globalement décevante, on ne compte plus vraiment sur Jeff pour atteindre les espérances hautement démesurées qu’on lui avait injustement attribuées.

Jay Williams Award du jeune qui monte : Tomas Satoranski (11 pts à 51,9%, 60% à 3pts, 100% aux LF, 3.5rbds, 5.75 passes, 1.5 interception en 4 matchs chez nous)
Ajouté dès l’annonce des problèmes de genoux de John Wall, Sato a saisi l’opportunité pour briller. Et comme Wall en a pour 2 mois, il y a de la place pour que ça dure, il faut juste maintenir Tim Frazier à distance du poste de titulaire intérimaire.

Ron Mercer Award du joueur qui doit se réveiller : James Johnson (8.9 points à 43%, 4.5 rebonds, 0.8 interception, 0.4 contre)
Magnifique début de saison mais sérieuse baisse de régime ce dernier mois depuis son retour de blessure. Le déplacement dans la seconde unit du heat a l’air de lui avoir fait du bien au dernier match, à confirmer.

Alonzo Gee Award du joueur qui va pas tarder à tâter de la FA list : Pascal Siakam (6.5 points, 4.1 rebonds, 1.6 passes mais 21% à 3pts)
Fun à voir jouer de part son énergie monstrueuse, ça ne se traduit pas forcément dans les stats. Et quand on punte les 3 pts, 21% sur près de 2 tentatives par match, ça fait double peine..

Terrell Brandon Award du joueur discret mais efficace : Darren Collison 13.43 pts, 4.64 passes, 2.21 steal, 1To, 51 42 94 aux %)L’année prochaine, ce sera le Darren Collison award.


Andrew Bynum Award du joueur qu’on a pas vu ce mois-ci :  Rudy Gay
On ne va pas trop se plaindre, vu l’hécatombe en ce moment, chez nous, seul Gay manque à l’appel actuellement. Mais bon les spurs et leur communication sur les blessures… Normalement, dans 2 semaines, on le revoit sur le terrain.

Chris Douglas Roberts Award du joueur entraperçu mais on sait plus trop bien où et quand mais qui a quand même fait du bon boulot : Al Jefferson (7.5 pts à 48%, 4.9 rebonds, 2 passes)
Le Big Al sait toujours jouer de son popotin pour scorer à bons pourcentages. Myles Turner revenu, le banc des pacers va pouvoir se remettre à trembler.

Chris Gatling Award
du joueur qui va pas tarder à atterrir chez vous : Gerald Green, Mike Muscala, Jerami Grant, Pascal Siakam.
Certains sont un peu trop forts pour la Fa list, ils sont dispos pour un trade.
->Green prend feu dès qu’un membre des rockets est sur la touche, et Ariza, Gordon et Paul n’ont pas l’air des plus fiables..
-> Muscala met le nez a la fenêtre et mine de rien c'est 131eme à la moyenne sur Yahoo, et un temps de jeu qui augmente.
-> Grant profite de la blessure de Roberson pour grapiller des minutes, et se gave de rebonds depuis.
-> Siakam va probablement être droppé cette semaine mais vaut probablement mieux que la Fa list vu la récente forme d'Ibaka

Il y a des affaires à faire messieurs dames.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Jourdain

Michel Jourdain

Localisation : Belleville

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 5 Fév - 14:25

Lion a écrit:
un leader par défaut
Oh putain ce scud en toute décontraction!
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeVen 9 Fév - 16:52

Maintenant que tu as Ivica Zubac, je vais peut-être reconsidérer mon jugement Wink 1 min plus tard tu le loupais.

Sinon suite (et fin?) de l'opération dégraissage.
Gerald Green s´en est allé avec Jerami Grant tenter d'accomplir un miracle chez New. En tant que membre historique, on ne peut que lui souhaiter le maintien.
Green lui sera plus utile qu'à nous, ses coups de sang à 3 points n'étaient pas appréciés à leur juste valeur dans notre «construction».
Grant quant à lui aura été là depuis la draft et nous quitte au moment où il monte en régime. Leaders aux blocks, on peut se permettre d'en perdre quelques uns. Et à la manière de Siakam, sa maladresse à 3 point était pénalisante.
Dejounte Murray nous rejoint donc. On croise les doigts pour que sa blessure actuelle ne soit que bénigne. Dans le pire des cas, au moins on n'aura pas renforcé un concurrent direct.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeVen 9 Mar - 16:19

4 semaines et seulement 3 matchups, et la situation reste plus indécise que jamais. Le calendrier était bien corsé et nous sommes toujours en course pour les playoffs

S17 : Victoire 7-4 contre les Troyans (3èmes) qui avaient perdu Cousins pour la saison quelques temps auparavant. Numéros 1 de la ligue dans nos 3 catégories fortes cette semaine là, numéro 20 dans nos 2 catégories faibles, entre 5 et 13 dans le reste. (13 matchups auraient été gagnés, 5 perdus, 1 nul)
S18/19 : Défaite 7-4 contre le Shuffle (10ème)en pleine bourre et 5 matchs d’un Ben Simmons bien violent. Dans le top 3 dans 4 catégories pour une semaine plutôt solide(13V, 6D). Mais défaite qui nous éjecte du top 8.
S20 : Victoire de prestige 6-5 contre nos vénérés leaders, les Krisprolls. Meilleurs que nous en roto sur la semaine on a été pour une fois adroit à 3pts et on remporte le pourcentage pour faire la différence. Retour à la 7ème place, mais égalité avec la 6 et la 8 (13V, 5D,1N)

3 semaines où on aurait à chaque fois remporté 13 matchups, avec Darren Collison en moins sur la période. On peut difficilement espérer mieux, notre saison va donc se jouer sur les rivalry week ! Une qualification en playoffs ferait de notre saison un succès, vu la draft horrible que l’on a faite. Toute autre place autre que dans le top 8 serait inacceptable, nous avons ici un standing à respecter.


Les mouvements
On a déjà parlé du trade avec New auparavant. Nerlens Noel est le seul add par ailleurs à être toujours présent, les autres noms font rêver : Bruno Caboclo, Myke Henry et Eric Moreland entre autres.


Les Awards

MVP : Clint Capela (15.8pts à 65%, 12.7 rebonds, 0.7 interception, 1.9 contre et 1.10 To sur les 4 semaines).
C’est propre, c’est costaud, c’est suisse. Top 6 sur la période d’après nos critères, même Giannis ne peut que s’incliner.



Jamario Moon Award du joueur qui sort de nulle part : Tomas Satoranski (10.8pts à 60% dont 56% à 3, 3.5 rebonds, 5.6 passes 1 interception contre et 80% !!! aux LF).
Ce n’est plus un jeune qui monte, c’est devenu un taulier chez nous. Ou comment un add du samedi soir, Eric Moreland style, se transforme en une idole de toute la nation.


Anthony Randolph Award du joueur qu’on voyait plus beau qu’il n’était : Kyle Collinsworth (3.4 pts à 40%, 2.3 rebonds 1.5 passe en 15min)
On l’a ajouté plusieurs fois en espérant une explosion chez des mavs qui tankent, il n’a pas su saisir sa chance Pour l’instant ?

Jay Williams Award du jeune qui monte : Dejounte Murray (13.3 pts à 51,9%, 6.1rbds,3.6 passes, 1.7 interception 1.1 block)
Arrivé blessé, il est vite revenu et on est vite tombé amoureux de sa facilité à remplir la feuille de stats dans toutes les colonnes. Pas de 3 points ? Pas de problèmes pour nous.



Ron Mercer Award du joueur qui doit se réveiller : Giannis Antetokoumpo (24.36 points à 48%, 9.45 rebonds, 5.6 passes, 1.3 interception, 2 contres et 3.4 To)
Numéro 13 sur la période, c’est insuffisant tout simplement pour un joueur de son standing. Le mvp ça doit être tous les mois !

Alonzo Gee Award du joueur qui va pas tarder à tâter de la FA list : Tristan Thompson (INJURED !!)
Encore blessé l’iron man, ça commence à faire beaucoup. C’est maintenant que ça se joue !



Terrell Brandon Award du joueur discret mais efficace : Jeff Teague 18.1 pts à 52% dont 47% à 3 et 84 aux LF, 6.9 passes, 1.6 steal) Mois très costaud pour Jeff qui s’est bien ressaisi après une période délicate.


Andrew Bynum Award du joueur qu’on a pas vu ce mois-ci :  Darren Collison
Il tournait comme une bombe avant de se blesser. Retour prévu cette semaine, peut-être aujourd’hui et c’est rien de dire qu’on en a bien besoin.


Chris Douglas Roberts Award du joueur entraperçu mais on sait plus trop bien où et quand mais qui a quand même fait du bon boulot : Eric Moreland (9 rebonds en 11 minutes dans une défaite des pistons à Charlotte) et 0 point mais on va pas trop lui faire la gueule pour ça.



Chris Gatling Award du joueur qui va pas tarder à atterrir chez vous : Tyler Zeller
Il était là en fin de période, mais s’est blessé. D’ailleurs on l’a déjà coupé, qui va griller un waiver pour lui ?


 

Donc 2 semaines pour tout donner, la première est déjà bien entamée et c’est pas cadeau contre la steel curtain team, surtout avec pas mal de bobos. Verdict dimanche soir avant de retrouver des Tropics qui eux aussi finissent la saison en trombe, et qui j’imagine seraient bien heureux de nous priver de playoffs..
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeMer 14 Mar - 9:49

Menés 7-4 aux alentours de 23h dimanche soir, un improbable 1/21 à 3 pts de la steel curtain team combiné avec un génial 5/6 de Mike Muscala nous permet d'empêcher le point du 3%.
Comme en plus nos big men Noel et Capela ont fait le taf, on renverse aussi les rebonds defs et les blocks pour une victoire inespérée 7-4.
7emes au général, nous voilà à jouer notre saison sur un dernier matchup contre des tropics accrocheurs.
Virtuellement à la place du couillon, le Front office a pris une difficile décision: Dwyane Wade, blessé indéfiniment bien que peut être de retour ce soir, prend la porte. Malgré le plaisir de le voir à nouveau porter le maillot du heat, les stats exceptées au scoring ne sont pas au rdv.

Kevon Looney nous rerejoint donc, en espérant une performance plus convaincante que lors de sa dernière pige.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 19 Mar - 18:19

Cojones time ! 8ème matchup remporté sur les 10 derniers, contre les malheureux tropics que l'on va regretter, et de manière convaincante cette fois-ci! On valide donc notre billet en playoffs, pour la 10ème fois en 11 participations, dans une saison régulière qui aura été épique jusqu'au bout.

Le score est seulement de 6-5 car les Tropics ont été costauds, mais on va retenir que sur la semaine on est 1ers au FG%; aux rebonds offensifs, aux interceptions et aux contres, 4èmes aux passes et 6èmes aux points.
Ce qui fait qu'une seule équipe nous aurait battu cette semaine - Les PICKS KNICKS (!) - malgré le fait que Thompson est toujours aux abonnés absents.

Maintenant, place aux moons pour un premier tour qui s'annonce bien compliqué.
La bonne nouvelle, c'est que sur les 6 dernières semaines, on les aurait battu 5 fois, même si bien souvent de justesse.
La mauvaise, c'est la semaine à 4 matchs de Davis, Embiid, Saric, Harris et Dragic.

On est clairement positionnés en tant qu'outsiders dans cette post saison, habitués à naviguer entre la 5ème et la 9ème place une bonne majorité de l'année.
Mais comme l'histoire est un perpétuel recommencement...

2009-2010 => Victoire des Dahus
2010-2011 => Victoire des Cheese
2011-2012 => Victoire des Castors
...
2015-2016 => Victoire des Dahus
2016-2017 => Victoire des Cheese
2017-2018 => ???
Revenir en haut Aller en bas
manuFoU

manuFoU

Age : 44

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 19 Mar - 18:31

C'est fou comme un simple point d'exclamation peut être insultant.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeDim 25 Mar - 14:49

Encore 1 dimanche capital, cette fin de saison est absolument mémorable. Les dés ont atterri du bon côté pour l'instant, que va t'il en être pour ce soir ?

8 catégories semblent être jouées, même si le % global peut peut être basculer.

Par contre 7 balles perdues d'avance côté Castors mais avec une garnison presque complète ce soir, 0.3 % d adresse à 3 coté Moons, égalité aux interceptions, il ne va pas falloir être cardiaque ce dimanche.

Le coaching à déjà commencé dès samedi avec un benchage bien avisé de Jeff Teague, nos babars Noel et Capela relançant la catégorie des interceptions avec des season highs.
Rdv tard dans la nuit pour le verdict
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeMer 28 Mar - 11:40

Il fallait donc gagner 2 catégories parmi les 3 indécises. On avait  décidé de bencher nos mauvais shooteurs à 3 points qui perdent du ballon, et nos mauvais intercepteurs.
Thompson, Gay, Wade et J. Johnson ont donc rejoint le banc pour cette nuit décisive.

Les interceptions ont été gagnées d'une bonne marge. Les Moons n'ont perdu que 2 ballons et remportent la catégorie TO.

Reste donc le % à 3 entre les 2 plus mauvaises équipes de la saison : Les Moons ont fait le boulot, 9 réussites à 52.9 %....
.... mais....
... les Castors ont fait mieux, 7 réussites à 58.3 %, illustré par l'improbable 3/4 de Giannis de retour de blessure.

Victoire 6/5 et GROSSE semaine puisque meilleure équipe en roto, on aurait aussi battu toutes les autres équipes encore en course. Lorsque les Pick Knicks sont absents, c'est tout de suite plus facile (!!)
Nos dernières trouvailles Fa font des merveilles, Hernangomez et Diallo squattent le top 100 depuis 15 jours, Looney approche le top 50, Noel est top 6 ( en moyenne ) depuis 2 semaines  mais manque un match/3 pour cause de tanking repos.

Pas de chance pour les Moons, 2ème équipe roto de la semaine, à égalité avec ... les Servile Krisprolls, que l'on rencontre cette semaine en demi finale donc.

Draymond Green, Lebron James et un coach schyzophrène excentrique, on a infiltré Wade dans le vestiaire pour foutre un peu plus le bordel. La greffe n'a pas prise, alors Biyombo l'a remplacé histoire de leur plomber un peu les LF. Wade est depuis rentré à la maison, 4 blocks hier soir dont 2 sur Lebron, prend ça Krisprolls.

Plus sérieusement, encore une semaine qui risque de se jouer dimanche soir, Green a déja loupé un match, ça tombe bien son remplaçant Looney en a bien profité.
Chez nous Capela et Noel ont été mis au repos, pour l'instant ça passe, mais la semaine est encore longue.

On note que la confiance est au beau fixe chez nos adversaires, qui se permettent même de stasher Danilo Gallinari en prévision de la finale. De notre coté, on serait bien tenté de streamer un peu, mais vu la forme de nos gars, difficile d'en trouver un à dropper.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeMar 3 Avr - 11:24

Dimanche soir aux alentours de 0h00 ça passait ric rac mais ça passait toujours.
L'armada en face a appuyé sur l'accélérateur dans la dernière ligne droit nous laissant au final assez loin dans le rétro. Comme quoi finalement les Krisproll, ça a du répondant Very Happy

Bonne chance aux 2 finalistes, nous on a une médaille de bronze à jouer, si on nous l'avait proposé il y a 2 mois, on aurait signé des 2 pattes!

Place aux Brière Troyans, et pour une fois, on va être dans la peau du favori, même si on sait bien que les derniers jours, ça va être nawak.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeMar 16 Oct - 11:56

2018 – 2019 : Chapitre 12


12 Saisons, 11 participations en playoffs, 1 titre, le ratio est quelque peu déséquilibré. L’objectif est annoncé, c’est la bague ou rien !
 
Voici donc les membres des Castors On Fire 12.0
 
Tour 1 Choix 6 : Stephen Curry
Un choix 14 transformé en choix 6, pas de longue hésitation, même en 3 quarts temps 1 match sur 2, ça suffira pour nous porter dans de nombreuses catégories. On croise les doigts pour au moins 70 matchs.
 
Tour 2 Steven Adams
On voulait un big pour former un bel axe 1-5, ce n’est pas le plus sexy des noms et on aurait certainement pu l’avoir (un peu) plus tard, on choisit donc le néo Z. Régulier, manque peu de matchs et un monstre aux rebonds offs, c’est un retour puisque déjà aperçu pendant 80 matchs en 2015-2016, et il avait donné satisfaction.

Tour 3 Al Horford
On continue avec les gars sous côtés, on mise encore sur la fiabilité avec le pivot des Celts. On l’a préféré à des noms plus sexy mais plus risqués comme Wall ou Whiteside. On a déjà les offres de trade qui commencent à affluer. Coach Mimi dépêche-toi.

Tour 4 Buddy Hield
Première petite prise de risque : souvent la 3ème saison voit les joueurs franchir un palier et Buddy a montré de belles promesses après le all star break l’an passé. Avec peu de concurrence sur les lignes arrières aux Kings, il y a de la place pour faire de belles choses cette année. Saric était positionné en haut de mon ranking depuis au moins 20 choix, il est parti 2 picks plus tôt chez nicordio, un thème récurrent.
 
Tour 5 Darren Collison
Déjà envisagé au tour précédent, on n’hésite pas ce coup-ci. On l’avait obtenu l’an passé dans un trade avec Donovan Mitchell, on sait donc à quoi s’attendre. Beaucoup moins funky mais régulier comme c’est pas permis, propre, ça se marie bien avec les 4 gars pris au-dessus.  
 
Tour 6 Domantas Sabonis
Les babars intéressants sont de plus en plus rares, on vient de prendre 2 petits, ce sera donc le lithuanien. Présaison encourageante, capable de grosses perfs s’il a les minutes qui vont bien. Derrière le fragile Turner, ça peut le faire.

Tour 7 Al-Farouq Aminu
Il naviguait dans les hautes sphères de mon ranking depuis quelques tours déjà, on ne comprend pas bien comment il est tombé aussi bas. 83 chez BBM l’an passé, pas vraiment de menaces quant à sa place dans la rotation des blazers, même avec une régression statistique, c’est une affaire.
 
Tour 8 Kent Bazemore
Idem, avait sa place plus haut selon moi. Ça va tanker sévère chez les hawks, Kent sera candidat au trade jusqu’en février, mais en attendant, il faut bien aligner des joueurs sur les postes 2-3, et ça fait peur quand tu regardes la concurrence sur le poste.
 
Tour 9 Danny Green
Un rôle probablement similaire qu’aux spurs, on attend 25 minutes pour Danny. Capable de grimper bien haut au ranking si jamais il retrouvait un peu d’adresse.
 
Tour 10 Trey Lyles
La rotation intérieure des nuggets débarrassée de Chandler et Faried n’est pas épaisse, Lyles semble être en constante progression. A ce tour, peu de risque la non plus.
 
Tour 11 Mason Plumlee
CF au-dessus, rôle assuré de backup de Jokic, suffisant pour prendre ses 5 rebonds et faire un contre tout en boostant le % aux tirs, pour un tour 11 on ne demande pas vraiment plus.
 
Tour 12 Shai Gilgeous-Alexander
Jusque-là on l’avait quand même joué bien safe avec très peu de prises de risque. Let’s Funk it with SGA, meneur rookie remplaçant de Beverley déjà candidat au trade, dans des clippers en reconstruction. En fait au tour 12 on ne peut pas parler de prise de risque, on va plutôt parler de gros steal potentiel. Remember Donovan Mitchell l’an passé drafté chez nous au tour 10.

Tour 13 Pattrick Patterson
Saison horrible l’an passé. Débarrassé de la concurrence de Melo, on attend une renaissance pour PatPat. Annoncé titulaire, suffisant pour marquer 4.5 points à 34% et prendre un demi rebond qui aurait glissé des mains de Westbrook.

Tour 14 Quinn Cook
On l’avait pointé, on ne sait jamais une blessure de Curry est vite arrivée. Par contre ce qu’on n’avait pas prévu, c’est que Curry serait notre Franchise Player. On s’autocongratule.
 
Tour 15 Kenneth Faried
3ème rotation des Nets au poste de pivot, ça pue. Viré hier soir au profit de Wesley Johnson, possible 2ème rotation des pelicans au poste 3, ça pue toujours, mais avec comme une odeur agréable de potentielle surprise.
 
 
Bon on remarque qu’on a vraiment joué la sécurité cette année, en se contentant souvent de prendre les gars peu estimés par nos confrères. Du coup, peu d’upside, mais un effectif quand même solide et complet je pense.
Bien sûr, ça va bouger, mais pas tout de suite. Comme d'hab quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeLun 12 Nov - 16:47

4 matchups déjà disputés, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce début de saison aura dépassé toutes nos attentes. Les Castors sont COSTAUDS!


Les résultats
Semaine 1 : Victoire 8-3 contre les Jura Sicks (17 matchups auraient été gagnés, 2 perdus, 2ème en roto)
Grosse semaine pour commencer avec un Curry Stratosphérique notamment. En face ils avaient fait le pari de drafter 2 babars blessés, Cousins et Howard. Forcément le début de saison est compliqué.


S2 : Victoire 9-2 contre les Cheese Love U. On les rencontre toujours en début de saison et on les éclate (3ème 9-2 en 4 ans).Ca ne va pas les empêcher de nous sortir en playoffs dans quelques mois.
(17V,2D - 3ème roto)


S3 : Victoire 9-2 contre les Briere Troyans. On a marché sur l'eau cette semaine, sur le podium pour 5 catégories, dans le top 7 pour 10. (19V, 0D - 1er roto)

S4 : Victoire 7-3-1 contre les Dahus des Pyrénées. 1 match et demi de Curry, pas mal de catégories accrochées, on pensait être rentré dans le rang. Les rôles players ont assuré, 4ème grosse semaine consécutive.
(18V,1D - 2ème roto).


Les Mouvements
Quelques offres reçues (Sabonis, SGA) Une seule propal envoyée. Du add/drop tragi comique en pagaille. (3 adds de Wesley Johnson notamment). Torrey Craig a fait un bout de chemin avec nous sans rien montrer, Bismack a fait son passage annuel sans jouer.

Les joueurs

sunny  sunny  sunny  sunny  sunny
Curry : Que c'est fun un Curry en chaleur ! Semaine à 5 matchs de GS à venir, dommage qu'il soit sur le flanc
Adams : Un bon double double de moyenne avec les stats défensives qui vont bien ,il justifie son TDD2
Green : L'air du Canada lui fait du bien, c'était vintage Danny ce mois ci.
Sabonis : Lui aussi tourne bien mieux qu'espéré, 14 pts à 68 % notamment (!)
Gilgeous Alexander : Un TDD12 qui tourne comme un TDD7, tout en venant de récupérer une place de titulaire pour un coach qui le surkiffe.

sunny  sunny  sunny  sunny
Hield : des coups de chaleur par moment, il confirme sa bonne fin de saison dernière
Bazemore : irrégulier, mais les bons soirs noircit toutes les colonnes

sunny  sunny  sunny
Horford : un peu décevant en particulier aux %
Aminu : Fait ce qu'on attendait de lui, des hustle stats avec des % dégueulasses.


sunny  sunny
Plumlee : Pas de surprise la non plus, fait le taf pour lequel on l'a pris

sunny
Patterson : Malheureusement, la renaissance de PatPat n'a pas eu lieu. Risque de se faire balader de Gm en Gm très vite


pig
Collison : Le métronome de la saison dernière a bien du mal à trouver sa place cette année. Loin du niveau attendu.
Lyles : Un début de saison horrible, du mieux récemment depuis qu'il a retrouvé un shoot.

non noté
Connaughton /W.Johnson : de bonnes perfs récentes, séjour prolongé pour nos 2 dernières pioches FA.



Au classement
En tête avec 4,5 victoires d'avance sur le 2nd, et déjà 10,5 sur la 9ème place, ça roule tranquille ! La blessure de Curry risque quand même de provoquer un rapprochement avec la meute.
Pas forcément en recherche de trades vu la tournure des évènements, toute proposition sera tout de même étudiée. Vous êtes en galère au classement avec un blessé longue durée ? On a peut être moyen de s'entendre..
Revenir en haut Aller en bas
CatJ

CatJ

Age : 37
Localisation : la FRuitière

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeMar 13 Nov - 14:57

Lion a écrit:
S2 : Victoire 9-2 contre les Cheese Love U. On les rencontre toujours en début de saison et on les éclate (3ème 9-2 en 4 ans).Ca ne va pas les empêcher de nous sortir en playoffs dans quelques mois.
(17V,2D - 3ème roto)

lol! Twisted Evil Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 2446095405 Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 672206407
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeJeu 13 Déc - 12:35

Fin de la 2ème période de 4 matchs, on s'attendait à serrer les fesses en attendant le retour du patron :

Les résultats
S5 : Victoire 5-4 contre les Corsica Razorbacks : Pire semaine de la saison pour nous, heureusement nos adversaires étaient encore plus mauvais. Les % et les TO nous sauvent (8V,10D,1N – 10ème Roto)

S6 : Victoire 6-5 contre les Da Horny Bankers : Adversaires en chaleurs sur les quantitatifs (785 pts, 214Rreb, 171 passes), on assure sur nos points forts et on remporte le matchup de justesse contre des banquiers meilleurs que nous en roto. (10V,8D,1N – 11ème Roto)

S7 : Victoire 7-3 contre les Indiana Passés : Semaine qui marque le retour de chef Curry pour 1 match, l’essentiel est assuré contre des Passés pas dans leur meilleure forme (12V,7D, 7ème Roto)

S8 : Défaite 6-5 contre les LoosEnGohelleLakeurs : 1ere défaite de la saison malgré la meilleure semaine depuis longtemps, le calendrier ne nous a pas été favorables cette fois. (15V,4D,2ème Roto)


Les mouvements
Aucune offre de trade ni envoyée ni reçue, on va surement essayer de corriger ça prochainement. PatPat ne sert vraiment plus à rien et a sauté, tout comme Wesley Johnson. Thomas Bryant profite de la blessure de Dwight Howard pour se montrer, on tente aussi le pari Brandon Knight sur le retour.



Les joueurs


sunny sunny sunny sunny sunny
Horford : Après un début moyen, s'est bien ressaisi en nous apportant de belles stats all arround tout en régularité et propreté
Adams : Valeure sure, solide, fun, on t’aime
Sabonis : Un bon gros double double de moyenne à presque 60% sur la période.
Plumlee : Dommage qu’il soit limité à 17 min de moyenne, en net progrès sur ces dernières semaines.

sunny sunny sunny sunny
Hield : Est au niveau attendu, et on l’attendait haut !
Green : Petit coup de moins bien ce mois ci, mais surperforme largement son tour de draft 9

sunny sunny sunny
Curry : Génialissime quand il joue, a manqué trop de matchs pour être classé plus haut
Collison : Profite de la blessure d’Oladipo pour se montrer, on attend encore mieux
Aminu : Très irrégulier, mais en moyenne plutôt bon ce mois-ci.
SGA : Semble facile sur le terrain, il lui manque seulement quelques matchs dans les jambes pour passer au niveau supérieur.

sunny sunny
Bazemore : 24 % à 3points sur la période qui nous plombe un peu sans Curry, sinon remplit toutes les colonnes.
Bryant : Fait le taf avec les minutes qu’on lui donne, tant qu’il les a il a sa place dans notre roster.

sunny
Connaughton : Maladroit les derniers matchs, la surprise du mois dernier est sur la corde raide

pig
Lyles : Trey Lyles très light !  



Au classement

Toujours en tête, seul le Shuffle suit la cadence. La 9ème place est loin, mais de gros outsiders montent en régime (She Wants The Diaw, Lentilles Casserolls, Cheese Love U)
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeVen 18 Jan - 10:48

Avec 10 jours de retard, voici le récap des semaines 9 à 12, qui nous ont vu affronter du lourd !


Les résultats
S9 : Victoire 7-4 contre les Minnesota Timberlakes. Beaucoup de catégories serrées, victoire précieuse contre un adversaire plus en difficulté que les années précédentes. (17V,1D,1N – 2ème Roto)

S10 : Défaite 9-2 contre les Nancy Ouiche Lorraine. Choc au sommet, et nous avons répondu présents, Curry, Hield et Adams notamment. Mais loins d'être au niveau car en face, Ayton, Gobert et Doncic ont marché sur l’eau de manière autoritaire. Castors à terre, KO. (17V,1D,1N – 3ème Roto)

S11 : Défaite 6-5 contre les OKC Shuffle. Serait-ce la crise ? 3 défaites en 4 semaines, cette fois contre le leader invaincu (invincible ?). Pas de panique, matchup très serré, notamment aux 3 points alors que nos snipers Curry et Hield n’en ont mis que 14 sur la semaine. (14V,5D – 5ème Roto)

S12 : Victoire 8-2 contre les Flying Turtles. On reprend la marche en avant avec autorité, pour nous donner un bon matelas sur la 9ème place et peut-être nous permettre de préparer la fin de saison ? A suivre au prochain épisode (17V,1D,1N – 2ème roto)


Les Mouvements :
On a le mérite d’avoir envoyé pas mal d’offres de trades plus ou moins honnêtes. 3 refus cordiaux de Semar, Hamo et Francesco et 2 absences de réponses de la part de Big et Contout : probablement un bourrage papier sur leur fax, dommage, Thomas Bryant vs Mike Muscala, c’était noël avant l’heure. 1 offre reçue pas très emballante (pour Hield et Sabonis, il y avait Thon Maker et un Sun dans la balance). Et un trade réussi donc, Thomas Bryant vs TJ McConnell. Depuis Bryant a confirmé, tant mieux pour Canto, McConnell donne quand même satisfaction. Pas vraiment de succès sur les FA par ailleurs, mis à part pour Ersan Ilyasova pour qui on a grillé notre waiver pour rien visiblement, puisque nous étions les seuls sur le coup. Lyles a été coupé, enfin !

Les joueurs :

sunny  sunny  sunny  sunny  sunny
Curry :Petite déception car seulement 8ème en moyenne sur la période, on s’habitue vite à l’excellence.
Hield : Enorme mois de Buddy, 23,5 points avec des % de folie, montée en puissance impressionnante.
Sabonis : Régulier, avec une grosse adresse, une des principales raisons de notre bon parcours depuis le démarrage.
Plumlee : Drafté plus tard donc moins d’exigence, 8 points 8 rebonds 3 passes 1 interception 1 contre, on n’en espérait pas autant. (88 sur la période)
Bazemore : Excellent durant tout le mois, quand l’adresse est là, il régale. Une blessure est malheureusement venue interrompre la belle série : 18pts (45-43-71), 4 rebonds, 3.4passes, 1.7 interceptions, 0.7 contres et 2.3 3pts sur 9 matchs.

sunny  sunny  sunny  sunny
Adams : Business as usual pour Steven, on attend un peu plus de contres quand même.

sunny  sunny  sunny
Horford : Toujours aussi complet, a manqué trop de matchs (6) pour une meilleur éval.
Collison : Oladipo est revenu, Darren a confirmé son regain de forme, mais toujours en deçà de ce qu’il nous a montré l’année dernière.
Aminu : A été adroit à 3 ce mois-ci, fais mieux que son TDD7, mais irrégulier.
McConnell : Parfait pour une fin de roster, on compte sur Brett Brown pour reposer un peu ses cadres en fin de saison. En tant que 1er temps de jeu du banc, TJ est prêt à surgir.

sunny  sunny
Green : Petit coup de mou pour Danny, notamment sur ses interceptions et contres (0.6 et 0.8 ce mois-ci)
SGA : On sent qu’il ne lui manque pas grand-chose pour exploser, mais ce n’est pas encore ça.
Ilyasova : Revient tout juste de blessure, CF remarque pour McConnell.

sunny
Bolden : Inconnu au bataillon, a montré du potentiel intriguant, on ajoute pour voir.
Chasson Randle : A la recherche de pantoufles pour passer les fêtes, on a trouvé celles-là en solde.

Au classement :
Le shuffle s’est échappé, on est quand même solidement ancré dans le haut du tableau avec une bonne marge sur la 9ème place. De quoi voir l’avenir sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Lion

Lion

Age : 33

Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitimeJeu 14 Fév - 18:20

********************Semaines 13 à 16********************
Un calendrier plus tranquille pour nous qui devait nous permettre d’assurer définitivement notre place dans les 8.

Les résultats :

S13 : Victoire 7-4 contre les Phoenix Moons. Solide semaine puisque les 4 catégories perdues l’ont été de peu, même si les Moons ont fait plus que se défendre (16V,3D – 2ème Roto)
S14 : Victoire 9-2 contre les Portland Grave Blazés. Avec 4 représentants à Londres, les Blazés étaient de toute façon bien mal engagés. Mais là il n’y avait rien à faire : message envoyé au reste de la ligue, car cette semaine nous étions juste injouables, seules 4 équipes nous auraient pris 3 ou 4 points. (19V,0D – 1er Roto)
S15 : Victoire 7-4 contre les Portis Disparus. Petite victoire contre une équipe qui porte bien son nom. Curry Lillard et Collison ont cumulé 16 3 points dans la semaine, total qu’ils avaient atteint dès le mardi de la semaine précédente. (11V,7D,1N – 6ème roto)
S16 : Victoire 8-3 contre les Lentilles Casserolls. Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion, mais celui-ci a l’air mal en point, pas aidé par l’absence de Capela. Pourtant cette semaine on a été mauvais. (9V, 10D – 10ème roto)



Les mouvements :

On a lancé la préparation aux playoffs ! Zeller a été lâché par les Blazés en lutte pour un strapontin en playoffs, on a de la marge, on prend. Buddy Hield est monté sérieusement en température autour des fêtes allant jusqu’à tutoyer une valorisation en début de 2nd tour de draft. Assez pour attirer l’œil des Turtles qui lachent Damian Lillard, et reçoivent Shai Gilgeous Alexander en bonus pour équilibrer le deal. En FA, on notera la perte d’Ilyasova qui n’a vraiment rien fait de bon chez nous, à part nous griller notre priorité waiver. En négociation de trade, on a tenté Paul George avant Lillard, et on a failli accepter J. Butler mais en fait non.


Les joueurs :

sunny sunny sunny sunny sunny
Curry : Honte aux 5 GM qui ne l’ont pas sélectionné avant.
Horford : Grosse montée en régime en janvier, les celts sont en galère et ont besoin de leur taulier.
Adams : 25ème en période 1, 24 sur la 2ème, 35 sur la 3ème et 25 sur celle-ci : on est rarement déçu.
Green : On a retrouvé old school Danny et ses box scores bien noircis, toutes les colonnes svp.

sunny sunny sunny sunny
Lillard : Petit couac au 3%, mais son arrivée nous aide bien aux Lancers et nous fait passer d’une équipe médiocre à convenable. On attend une montée en régime et on sait qu’il en est capable.
Collison : Enfin de retour au niveau attendu, une propreté parfaite et le ballon dans les mains avec Oladipo out, le ciel s’éclaircit pour la fin de saison.

sunny sunny sunny
Sabonis : Est redescendu sur terre, mais à un niveau toujours plus élevé qu’attendu.
Aminu : Très régulier dans son irrégularité. Peut-être top 30 une semaine et 250 la suivante.

sunny sunny
Plumlee : A mis plus de Lancers qu’à l’habitude, mais moins impliqué aux interceptions contres qui lui donnaient de la valeur les mois précédents.
McConnell : Fait le job soir après soir mais pas beaucoup d’upside.
Bolden : Apport appréciable avant la trade deadline qui a renforcé le banc des 76ers.
Dieng : Rend tout juste service, peut-être que si la saison des wolves tombe à l’eau… ? Intradable en l’état au vu de son contrat, il faudrait le faire jouer un peu pour le montrer avant l’été.

pig
Illyasova : ses 6 derniers matchs, 0 point, 0/10 aux shoots, on a été patient, mais il y a des limites

Bazemore et Zeller : 4 et 0 matchs : non notés

Mention spéciale albino : Jevon Carter : Pris un dimanche soir en vue de gagner la catégorie point accrochée contre les Casserolls, champions en titres on le rappelle, nous ayant accessoirement sortis des playoffs la saison dernièré. Conley incertain, le pari se tente. Termine à 0/3 avec un dunk manqué dans une semaine où on aura perdu les points d’1 unité.


Au classement :
L’écart n’a pas évolué avec le shuffle qui semble parti pour finir invaincu. Mais on sait bien que l’objectif est ailleurs. Derrière, les Ouiches semblent distancés pour de bon. On attend de connaitre le 7ème de saison régulière : 5 matchs de Curry au 1er tour des playoffs, ça tente quelqu’un ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)   Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion) - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil des CASTORS ON FIRE (Lion)
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» VOS BEST SELLER 2009
» fire ball le :19/05/2012
» KTM eRACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy draft :: A-League :: Les Equipes-
Sauter vers: